L’ESTAGE ET OCKWELL TERMINENT LA SAISON PAR UNE VICTOIRE AU BIG WHITE

L’ESTAGE ET OCKWELL TERMINENT LA SAISON PAR UNE VICTOIRE AU BIG WHITE

12/11/2017

Texte de Dean Campbell, Photos d’Andrew Snucins

Antoine L’Estage et Alan Ockwell ont dominé le Big White Winter Rally, dernière manche du Championnat canadien de rallye 2017. Menant du début à la fin, l’équipage a poussé jusqu’à la dernière boucle de spéciales avant de ralentir pour réduire les risques dans les trois dernières spéciales.

« Nous sommes très contents de terminer la saison ici par une victoire », a déclaré L’Estage. « On n’a pas eu une saison parfaite, mais tout le monde a travaillé fort toute l’année pour qu’on soit ici maintenant. Avec le travail de Subaru Canada et des gars de Rocket Rally, on a réussi à décrocher les trois titres de pilote, copilote et de fabricant.

« On a dû relever de gros défis cette années, et relever des défis fait partie intégrante de ce sport. »

Le duo s’est présenté avec le titre de fabricant et de copilote en poche. En prenant le départ, L’Estage s’assurait du dernier point qu’il lui fallait pour décrocher son dixième titre de pilote.

 
 

La deuxième place est allée à Brandon Semenuk et John Hall, qui ont livré une solide performance. L’équipage s’est inscrit après une performance difficile et désapointante au Rally of the Tall Pines, il y a deux semaines. Dans les conditions difficiles du Big White Winter Rally, Semenuk et Hall ont pu trouver les ajustements d’hiver parfaits pour leur voiture et ont vraiment poussé.

« Ç’a été un très bon rallye pour nous », a exulté Semenuk. « Nous avons connu une assez bonne saison, avec une victoire et plusieurs podiums, et j’ai l’impression qu’on est encore à développer notre équipe. J’ai hâte de faire mieux l’an prochain. »

 
 

À son premier rallye du Championnat canadien de rallye, Maris Neiksans a piloté une voiture Production assez rapidement pour réclamer la troisième place. Lui et son copilote ont rencontré des problèmes mécaniques dans les dernières spéciales, mais avaient assez d’avance pour conserver leur troisième place et remporter du même coup la victoire en 4RMP. Son copilote était Liga Kotane.

« Je me suis bien amusé ici », a déclaré Neiksans, qui dirige une équipe de rallye en Lituanie. « Le niveau de compétition est très relevé. Antoine L’Estage est très rapide et a beaucoup d’expérience, et Brandon Semenuk et Conner Martell sont deux jeunes pilotes qui vont aussi très vite. C’est bon d’avoir une compétition aussi forte.

« Nous avons eu des problèmes d’allumage dans les dernières spéciales, mais on a pu se rendre jusqu’au podium. Je tiens à remercier Vilnis Dimpers de m’avoir prêté sa voiture. Elle était préparée parfaitement pour moi. »

 

 
 

Le championnat 2RM a été remporté au Pacific Forest Rally en octobre, alors les équipages présents au Big White visaient tous la victoire. Les champions 2017 Dave Wallingford et Leanne Junnila ont su éviter tous les pièges et ont établi les temps les plus rapides en route vers la victoire et le couronnement d’une très belle saison.

« On a connu un très bon rallye », a annoncé Wallingford. « On n’a eu aucun problème et on a pu rouler vite. Je crois bien que c’est mon meilleur rallye d’hiver à vie ! »

« L’an prochain, nous serons vraisemblablement dans une R5, alors c’est peut-être notre dernière année en 2RM. On a eu de très bons compétiteurs. Ç’a été la meilleure façon de développer mes techniques de pilote. »

 
 

Matt et Dan Bobyn ont pris la deuxième place en 2RM, terminant 15e au général. L’équipe père-fils a développé sa Golf au fil de la saison et elle est bien à point.

« Ç’a été une chaude lutte », a raconté Matt, le pilote. « Il y avait quatre R2 ici, mais on a pu rouler proprement et éviter les ennuis et ça nous donne ce résultat. C’est tellement bon ! »

Jason Bailey et Shayne Peterson ont terminé troisièmes. Le duo a connu un rallye plutôt énervant, presque incapables de prendre le départ après être tombé dans un lac durant la pratique. Les mécanos ont réussi à assécher le boîtier électronique et à faire démarrer la voiture. Puis durant la première journée, une crevaison coûteuse les a fait reculer.

« Ç’a été un rallye difficile », a dit Bailey, « mais on s’est bien amusé quand même. On a perdu beaucoup de temps samedi, mais quand on regarde les temps, on était toujours près de Dave et Leanne quand tout allait bien. »

 
 

Le podium Production réunissait aussi Trevor Harding et David Ma, en deuxième place en classe, et Nicholas Spencer et son copilote John Kesslar sur la troisième marche. Les deux ont fait équipe ce week-end, indiquant que tout le monde ici vient pour la compétition. La camaraderie en rallye est très forte.

Le Championnat canadien de rallye est une présentation de Subaru, avec le soutien de Motul et DirtFish. Ce championnat de sept manches s’étend d’un océan à l’autre et les équipages se déplacent partout pour se mesurer aux autres et aux éléments.

Suivez le Championnat canadien de rallye sur FacebookInstagram, et Twitter, pour revivre les meilleurs moments de la saison 2017.Nous présenterons aussi un avant-goût de la saison 2018 qui commence dans à peine deux mois, avec la tenue du Rallye Perce-Neige, à Maniwaki (QC), les 2 et 3 février prochains.

 
 
 
 
 
 
 
 

Subjets Connexes

CONNAISSEZ-VOUS ANABEL CLICHE, COPILOTE...
Anabel Cliche a commencé à s’intéresser au rallye il y a environ cinq ans, quand...
VINCENT ET GAUDREAU S’INSCRIVENT...
Le Rocky Mountain Rally accueillera deux petits nouveaux cette année, mais ils ont déjà montré...
VOIR L’ACTION DE PRES...
Il y a plus de 10 ans, on a demandé à Jennifer Murray si ça...
LEANNE JUNNILA RACONTE SON...
D’une grande beauté et brutal. Le Rally Mexico est un mélange d’architecture espagnole coloniale éblouissante,...