L’ESTAGE ET OCKWELL DOMINENT LE RALLY OF THE TALL PINES POUR LE SUBARU RALLY TEAM CANADA

L’ESTAGE ET OCKWELL DOMINENT LE RALLY OF THE TALL PINES POUR LE SUBARU RALLY TEAM CANADA

11/26/2017

Texte de Dean Campbell, photos de Jason Nugent et Dean Campbell

Antoine L’Estage et Alan Ockwell ont dominé l’édition  2017 du Lincoln Electric Rally of the Tall Pines, conservant la première place de bout en bout sur des routes aux conditions difficiles de gravier mouillé et de glace. L’équipage du Subaru Rally Team Canada a augmenté son avance dans les championnats des pilotes et des copilotes grâce à leur performance presque sans faille dans un rallye parmi les plus exigeants du pays.

L’Estage et Ockwell ont attaqué dès la première spéciale, creusant un écart de 50 secondes avant même le premier service. À partir de ce moment, l’équipage a su maintenir un rythme rapide et a construit une avance qui totalisait près de trois minutes à la fin du rallye.

 
 

« Nous avons connu un rallye sans problème aujourd’hui », a résumé L’Estage. « Ce rallye a quelquefois été très dur pour moi, mais depuis quelques années, nous l’avons remporté. Je suis très content de pouvoir assurer mon dixième titre du Championnat canadien de rallye. Je n’aurais jamais cru pouvoir réussir cela quand j’ai commencé. C’est vraiment bon d’être si près du but. »

L’Estage n’a qu’à prendre le départ de la dernière manche du championnat, le Big White Rally, pour décrocher le championnat des pilotes 2017.

 

Un nouveau venu au Tall Pines a surpris autant les amateurs que les compétiteurs. Conner Martell et Greg Dorman ont été rapides dès le départ et ont affiché un rythme soutenu qui les ont menés sur la deuxième marche du podium et ce, au deuxième rallye de performance à vie du pilote. Mais Martell n’est pas un étranger au sport automobile, manquant de peu de remporter le championnat en classe GRC Lites dans le championnat Global Rally Cross américain, commandité pour DirtFish Rally School.

Martell s’est assuré les services de Greg Dorman comme copilote et a bénéficié des conseils et du soutien de John Buffum. Il a dû gérer un embrayage défaillant durant presque tout le rallye et a terminé à deux minutes 45,6 secondes de L’Estage.

« Pour être honnête, c’est assez irréel. Je suis content d’avoir ramené la voiture à l’arrivée. On a crevé deux fois dans la dernière spéciale. Je savais qu’on ne nous ferait pas de cadeau. Ces crevaisons en ont fait un véritable rallye. Je n’ai jamais eu autant de plaisir à piloter ! »

« Il fait froid maintenant, mais je suis content d’être sur le podium et j’espère pouvoir faire un autre rallye bientôt ! »

 
 

La troisième place a suffi à Leo Urlichich pour remporter le titre en 4RM Production. Ayant participé à la plupart des épreuves du Championnat, Leo a commencé la saison en remportant le Rallye Perce-Neige, à Maniwaki (QC), occupant la tête du classement général provisoire. Même s’il n’a pu conserver ce rang, ce podium au Tall Pines le place, avec son copilote Alex Kihurani, confortablement au second rang du classement général, avec un seul rallye à disputer.

« C’est la fin de notre saison », a annoncé Leo. « Nous avions comme objectif de remporter la classe 4RM Production et toute l’équipe, les gars de Can Jam Motorsports, de Race Lab, et mon copilote, a travaillé vraiment très fort pour que notre rêve se réalise.

Je ne sais pas ce que seront nos plans pour la prochaine saison, mais nous choisirons certainement certains événements du CRC. »

 
 

Sean Burke et Timothy Bauer ont été les seuls concurrents en 2RM à rallier l’arrivée. Dave Wallingford et Leanne Junnila avaient déjà remporté la classe au Pacific Forest Rally, le mois dernier. Ils n’avaient donc pas besoin de participer au Tall Pines, ce qui a permis à d’autres équipages de batailler pour une victoire en classe.

La température et les conditions routières ont joué les trouble-fête toute la journée pour les compétiteurs. Les équipages ont d’abord pris la route sur des chemins de gravier et de sable mouillé, avant de prendre la direction des spéciales de forêt enneigées et glacées. Les températures se sont maintenues juste au-dessus du point de congélation durant le jour, tombant sous zéro dès le coucher du soleil, ce qui a glacé les chemins mouillés et compliqué le choix des pneus.

 
 

« Il n’y a pas de bon choix de pneus pour aujourd’hui », a déclaré Simon Vincent, qui avait terminé sur le podium lors des trois dernières éditions du Tall Pines. « Chaque choix est un compromis. Un mauvais compromis. »

Dans la dernière série de spéciales, de nombreux équipages ont subi des crevaisons et ont perdu du temps soit en arrêtant pour réparer, soit en continuant à petite vitesse pour sortir de la spéciale.

Simon Vincent est arrivé au Rally of the Tall Pines avec trois podiums en trois présences au rallye. Lui et son copilote Hubert Gaudreau ont été incapables de soutenir le rythme des trois concurrents devant, finissant loin derrière en quatrième place.

 
 

Brandon Semenuk et John Hall étaient à la chasse aux points de championnat, mais une erreur en début de journée les a immobilisés sur une butte. Plusieurs minutes s’étaient écoulées quand ils ont pu reprendre la route. Mais le dommage était déjà fait et l’équipage a terminé plus de 30 minutes derrière les vainqueurs. Même si John Hall a encore une mince chance mathématique de remporter le titre de copilote, cela dépendra beaucoup de leur bonne fortune et des ennuis que pourront connaître L’Estage et Ockwell.

 
 

Travis Nease et Krista Skucas ont connu un bon départ à leur premier Tall Pines, mais une crevaison et des problèmes au changement de pneu leur ont fait perdre temps et positions dans leur quête. Toutefois, ils ont pu continuer et terminer le Tall Pines à leur première présence.

« C’est un rallye difficile », a avoué Nease. « Nous avons bien commencé, puis les problèmes sont arrivés. À partir de ce moment, on voulait juste finir. On a pris la chance de travailler sur des techniques importantes, qui ne sont pas aussi drôles que d’aller à pleine vitesse, mais qui sont très importantes. »

« Je préfère les rallyes de terre battue, mais piloter sur des routes comme ça ne fait que vous rendre meilleur », a admis Nease à propos des routes mouillées, enneigées et glacées de la journée. Nease et Skucas se sont engagés à terminer la saison en participant au rallye de clôture dans deux semaines.

 

 
 

Le Championnat canadien de rallye est une présentation de Subaru, avec le soutien de Motul et de DirtFish . La saison se termine au Big White Winter Rally dans deux semaines, le week-end du 8 au 10 décembre à Kelowna (BC). Continuez de suivre le CRC sur FacebookInstagram et Twitter pour d’autres faits saillants du Rally of the Tall Pines, ainsi que d’autres nouvelles et vidéos d’ici la grande finale.

 
 
 
 
 
 
 

Subjets Connexes

L’ESTAGE ET OCKWELL TERMINENT...
L’ESTAGE ET OCKWELL LES...
LE BIG WHITE CLÔT...
L’ESTAGE ET OCKWELL DOMINENT...