SEMENUK ET HALL DOMINENT LE BIG WHITE WINTER RALLY

SEMENUK ET HALL DOMINENT LE BIG WHITE WINTER RALLY

12/09/2018

Texte de Dean Campbell, photos de Dean Campbell et Kris Schofield.

Brandon Semenuk et John Hall ont remporté le Big White Winter Rally et toutes les épreuves de classement sauf la première, terminant avec une avance de six minutes, 20,09 secondes. Il s’agit peut-être de la victoire la plus éclatante de la saison, un éloge aux efforts et au dévouement de cette équipe.

« Je suis super content de ce résultat », s’est exclamé Semenuk. « On a construit notre avance du début jusqu’à la fin, on a toujours roulé vite. Ç’a été le fun. »

 
 

L’équipage a fait un tête-à-queue dans la première spéciale du rallye, ce qui l’a écarté de la tête, mais dès la spéciale suivante, il avait effacé ce déficit.

« Je ne sais pas trop ce que l’année prochaine me réserve », a raconté Semenuk. « Je vais voir de quoi le calendrier a l’air, mais je veux vraiment m’y remettre. »

 
 

Boris Djordjevic a fait un deuxième podium national en autant de rallyes, terminant deuxième avec Darren Garrod. Ils ont connu un rallye presque sans faute, remportant la première spéciale. Dès lors, ils ont augmenté leur rythme quand ils le pouvaient, offrant une performance soutenue et rapide.

« Nous avons fait de bons temps au début, presque à égalité avec Brandon, mais il m’a fallu prendre de gros risques », a concédé Djordjevic. « Je suis vraiment content d’avoir fait trois podiums cette année, dont celui du Tall Pines, il y a deux semaines. »

« L’équipe a vraiment trimé dur pour être certaine qu’on puisse être là à rouler vite et à s’amuser. »

 
 

Dave Nickel et Alex Gelsomino complètent le podium avec une performance rapide et disciplinée. Ils ont opté de rouler en pneus AO34 plutôt qu’avec les pneus à crampons choisis par les deux autres équipages sur le podium. Ce choix était le bon pour Nickel, lui donnant confiance dans la prédictibilité de la voiture.

« Ça fait dix ans que je fais du rallye », raconte Nickel, pour qui c’est le premier podium « J’ai fait des erreurs dans le passé, on a eu des désaccords, mais ici, tout a bien été. C’est extraordinaire. »

“Celui-ci est pour Pat Richard. »

 
 

Sam Albert et Michelle Miller ont offert une solide performance tout le week-end, Albert visant à terminer dans le Top 5 pour décrocher le championnat de la North American Rally Cup. C’est une grande réussite pour l’équipe qui a déployé de gros efforts pour courir une plus grosse saison que par les années passées.

« Je suis très heureux de cette dernière saison », a confié Albert. « Nous n’en serions pas là sans le soutien de Dirtfish Rally School ainsi que leur soutien durant la saison ARA aux Etats-Unis, puis de venir ici et d’obtenir ce magnifique résultat, c’est fantastique ! »

 
 

Nicholas Spencer et David Ma ont terminé leur saison avec une victoire en classe, rattrapant les meneurs Eric Pehota et Jennifer Daly le jour 2 du rallye et terminant juste 12 secondes devant eux, la lutte la plus serrée de tout le rallye. Spencer, qui a longtemps prôné la classe Production comme point d’entrée peu onéreux en rallye, a laissé entendre qu’il y aurait des changements à venir.

« On a eu une année formidable en remportant le championnat », a dit Spencer. « Nous allons prendre congé l’an prochain, question de passer du temps avec ma famille et de travailler un peu sur la voiture. Je crois qu’on reviendra en classe Ouverte en 2020. »

 
 

Spencer et Ma ont terminé sixièmes au général, tandis que Pehota et Daly finissaient septièmes et deuxièmes en classe.

Brandon Liang et Michael Szewczyk tenaient leur bout dans la lutte de la classe Production jusqu’à ce qu’ils brisent une roue dans la dernière boucle de spéciales, perdant du temps pour réparer. Cet incident leur a coûté une place sur le podium de classe, mais ils ont quand même croisé le fil d’arrivée tous sourires.

 
 

Dernier à monter sur le podium Production, Joel Cates est un nouveau venu qui a fait équipe avec Krista Skucas. À son premier rallye national, Cates est resté calme et concentré dans ce qui est son troisième rallye de performance à vie. Mais Cates débarque en rallye avec l’expérience du motocross et de la course à motoneige, ce qui lui a permis d’élever son niveau de performance.

« Je suis très surpris d’être ici », a admis Cates. En raison de mes compétitions à motoneige, j’avais très hâte de participer à mon premier rallye d’hiver. Et on m’avait dit que si je restais sur le chemin, on avait des chances de bien finir. Et c’est ce qu’on a fait. »

« Krista a fait un boulot du tonnerre et m’a tellement aidé dans mon statut de pilote novice. »

 
 

Wim van der Poel et Bryan Lord ont remporté leur cinquième podium 2 RM en autant de rallyes nationaux, mettant fin à une saison éclatante où ils ont remporté leur championnat avec deux avec encore deux rallyes à faire.

« On a connu une très bonne année et c’est grâce aux efforts de Bryan comme copilote et de toute l’équipe qui a préparé la voiture avant chaque rallye », a exprimé van der Poel. « Cette voiture est fascinante à conduire, même sur la glace et dans la neige. C’est tellement amusant de compétitionner en 2RM avec les autres gars de notre classe, on a hâte à la saison prochaine. »

 
 

Eric Grochowski et Martin Headland terminent deuxièmes en 2RM, Une excellente performance étant donné le fait qu’ils découvraient cette Corolla à mode propulsion. Construite et pilotée à l’origine par Taisto Heinonen, la voiture est dotée d’un puissant moteur V6 et est très différente de ce qu’a piloté Grochowski par le passé.

« C’est une voiture très satisfaisante à piloter », a déclaré Grochowski. « Mais elle fait peur aussi. Soit vous faites très bien ou c’est terrifiant ! »

 
 

En troisième place en 2RM, on retrouve Mitchell Williams et Kevin Anderson à leur premier rallye avec cette BMW 2002. Ils se concentrés sur la régularité et ç’a été payant puisqu’ils montent sur le podium.

« C’est bon d’étrenner une nouvelle voiture et de terminer sur le podium », a confié Williams. « On s’est juste assuré de rester sur le chemin et de ne pas chercher les problèmes. »

 
 

Le Championnat canadien de rallye revient en 2019 avec, en ouverture de saison, le Rallye Perce Neige à Maniwaki (QC), les 1er et 2 février 2019. D’ici là, assurez-vous de suivre le CRC ici et sur nos pages officielles de Facebook et Instagram pour connaître les nouvelles et potins de la saison morte, y trouver des profils de personnalités du sport en attendant de repartir pour une nouvelle saison du Championnat canadien de rallye, présenté par Subaru Canada, avec le soutien de Dirtfish et Motul.

 
 
 
 

Subjets Connexes

L’ESTAGE ET OCKWELL VICTORIEUX...
Antoine L’Estage et Alan Ockwell reviennent au Championnat canadien de rallye de la seule façon...
KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré s’est rap9dement fait connaître pour repousser ses limites, parfois avec succès, et d’autres...
WIM VAN DER POEL...
En quittant Montpellier (Qc) après son abandon au Rallye Défi 2017, Wim van der Poel...
NICHOLAS SPENCER : CHAMPION...
Nicholas Spencer attendait en ligne au Tim Horton’s à Merritt (BC), durant le Pacific Forest...