CINQ QUESTIONS À MATHIEU ARSENAULT, BÉNÉVOLE AU RALLYE DÉFI

CINQ QUESTIONS À MATHIEU ARSENAULT, BÉNÉVOLE AU RALLYE DÉFI

08/30/2017

Le Championnat canadien de rallye repose sur les efforts de bénévoles dévoués pour tenir ses événements. Nous avons discuté avec Mathieu Arsenault, coordonnateur du marketing, des commandites et du programme VIP pour le prochain Rallye Défi, pour savoir comment il s’est engagé en rallye et pourquoi il continue de l’être. 

CRC : Il y a longtemps que vous vous intéressez au rallye ? 

MA : Je fais du rallye-cross et j’assiste à divers rallyes, comme le Baie des Chaleurs, le rallye de Charlevoix et le Défi depuis 10 ans. Et depuis cinq ans, je m’occupe du marketing, des commandites et du programme VIP pour le Défi.  

CRC : Parlez-nous du rallye Défi cette année.  

MA : Pour cette 25e édition, le quartier général sera installé à Montpellier pour les deux jours. On prévoit accueillir environ 40 compétiteurs de partout au pays et même des États-Unis.  

Ce sera un bel événement, avec 21 spéciales dont deux importantes avec des zones spectateurs. La première est à la Carrière Lirette où les gens auront trois fois l’occasion de voir les compétiteurs en action dans la carrière. La spéciale Montpellier est un mélange de terre et d’asphalte avec une zone spectateur au cœur du village, juste à côté du parc d’assistance. C’est à voir. Et l’accès est gratuit.  

Nous avons aussi un excellent programme VIP qui comprend le transport, un guide extraordinaire, de la bouffe et des boissons, des zones de spectateurs exclusives et même un accès VIP aux équipes de rallye. Les billets coûtent 115 $ pour une journée ou 210 $ pour les deux jours. Le guide est Marcel-Paul Raymond, un compétiteur qui compte plus de 30 ans d’expérience. 

CRC : Pourquoi le rallye vous passionne-t-il autant ? 

MA : C’est la forme de course la plus pure. L’odeur du carburant de course dans le bois. Le son des voitures de rallye qui brisent le silence tandis qu’on attend dans le bois. Et l’esprit de communion avec les compétiteurs. Et bien sûr, il y a les sauts, les glissades… sur la terre, l’asphalte et la neige. C’est vraiment un sport magnifique ! 

CRC : Quel rallye aimeriez-vous voir et que vous n’avez pas encore vu ? 

MA : Le prochain que j’aimerais voir, c’est le the Rally of the Tall Pines ou le Rallye Perce NeigeEt j’aimerais bien assister à une manche du WRC. 

CRC : En tant que bénévole, qu’est-ce qui vous plaît le plus en rallye ? 

MA : J’adore être près de l’action, aller dans des endroits où peu de gens peuvent aller. Et vous rencontrez les compétiteurs, vous serrez la main à Antoine L’Estagele champion canadien, vous aidez des équipes de serviceou vous prenez soin des hôtes VIP et vous écoutez les histoires qu’ils ont vécues. Que du bonbon !  

Suivez toute l’action du Rallye Défi en direct sur FacebookInstagram et TwitterVenez voir des comptes rendus quotidiens ici, sur le site officiel du Championnat canadien de rallye.  

 

Subjets Connexes

L’ESTAGE ET OCKWELL REMPORTENT...
INVERMERE (BC) – Antoine L’Estage et Alan Ockwell ont triomphé au Rocky Mountain Rally, laissant...
L’ESTAGE ET OCKWELL EN...
« La journée s’est très bien déroulée pour nous », a déclaré L’Estage. « On...
À SURVEILLER AU ROCKY...
Les équipages ont commencé à arriver à Invermere (BC) pour participer au Rocky Mountain Rally....
Grochowski et l’art magique...
En 2008, Eric Grochowski et Leanne Junnila ont remorqué leur voiture de rallye à 2RM...