BRANDON SEMENUK REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE EN CRC !

BRANDON SEMENUK REMPORTE SA PREMIÈRE VICTOIRE EN CRC !

05/28/2017

Texte de Dean Campbell, photos de Andrew Snucins

Brandon Semenuk et John Hall ont remporté un Rocky Mountain Rally marqué par les abandons, à Invermere (BC), la deuxième manche du Championnat canadien de rallye. Il s’agit de la première victoire nationale à vie pour Semenuk, et la première victoire de Hall avec Semenuk.

Ils avaient finalement remporté la bataille pour la deuxième place quand, dans la dernière spéciale, les meneurs du rallye ont eu un problème de suspension et ont dû abandonner.

« J’ai eu un bon rythme aujourd’hui », a raconté Semenuk. « Je savais qu’Antoine avait un problème quand on a entrepris la spéciale. Je m’attendais à le voir sur le podium parce qu’il a fait un rallye époustouflant. »

« Je pensais qu’il allait y arriver quand je l’ai vu à environ 5 km de la fin de la spéciale. On est quand même content de gagner, mais pour toute l’équipe, c’est un peu désolant. »

Semenuk et Hall aident Rocket Rally à développer la nouvelle Subaru Crosstrek, et cette victoire prouve que la voiture est prête à compétitionner contre les meilleurs.

 

 
 

Il n’y a pas qu’ Antoine L’Estage et Alan Ockwell qui ont été victimes de la route. Boris Djordjevic et Martin Burnley l’ont été aussi. Djordjevic et Burnley cherchaient à rattraper Semenuk et Hall quand un bras de suspension a cassé et envoyé la voitura hors route.

Wim van der Poel et Bryan Lord ont terminé deuxièmes au général. Ils avaient découvert un problème de frein lors d’un service durant le Jour 1 et ont pu réparer. Sans cette réparation, van der Poel est certain qu’ils auraient eu de gros problèmes plus loin dans le rallye.

« Aujourd’hui, on a fait comme hier, rouler, simplement », a déclaré van der Poel. « Mais nous n’avions pas de pression turbo en montant la première spéciale, alors nous n’avons pas poussé en descendant et, vers la fin, d’autres équipages ont été malchanceux. »

« On ne devrait pas être en deuxième place, mais on la mérite. C’est immense ! »

 
 

La troisième place est allée aux gagnants de la classe Production 4RM Nicholas Spencer et Peter Brook. Même s’ils ont écopé de pénalités de route au Jour 1, leur connaissance privilégiée de ces routes et leur pilotage tout en douceur les ont propulsés jusque sur le podium.

« Je suis très content de ce résultat aujourd’hui », a conclu Spencer. « La chance était avec nous et on a pu obtenir cette troisième place, qui constitue notre premier podium. Et c’était la première fois qu’on commençait dans le top 10. »

 
 

L’Américain Dave Clark a remporté la classe deux roues motrices avec son copilote Jamie Willetts. Clark a récemment suivi des ateliers de pilotage avancé chez DirtFish Rally School aux environs de Seattle (Washington). Clark n’avait jamais utilisé la technique de freinage du pied gauche et a rapidement compris que cette technique lui permettrait d’aller beaucoup plus vite en spéciale.

« La chaleur du week-end m’a aidé à rouler proprement, enfin, plus proprement, et c’est peut-être ce qui nous a sauvé », a philosophé Clark, qui a quelquefois de la difficulté à être constant. « La technique du pied gauche m’était étrangère. Même dans une voiture à propulsion, c’est fantastique. Je suis conquis. »

« Si j’avais su à quel point cette formation de pilote est importante quand j’ai commencé, j’aurais remporté cette victoire beaucoup plus tôt ! »

Cette performance a permis à Clark de finir en quatrième place, à 20 secondes du podium.

 
 

Juste derrière Clark, se retrouvent Eric Grochowski et Leanne Junnila. Ils menaient la classe Production 4RM à la fin du Jour 1, mais leur vieille voiture était moins puissante. Malgré tous leurs efforts dans les spéciales en descente, où la puissance importe moins, ils n’ont pu s’accrocher à cette première place et terminé deuxième en classe, à 30 secondes du podium et de Spencer et Brook, les gagnants de la classe.

La troisième place en classe Production 4RM est allée à Eric Pehota et Jennifer Daly.

 
 

Graham Bruce et Patrick Levesque font terminé deuxièmes en classe deux roues motrices dans la Porsche 911 de Bruce. La voiture survire souvent, mais sur les chemins très abrasifs du rallye, la célèbre propulsion a tiré de belles lignes durant tout le rallye.

Adam Jones et Chawna Imber ont pris la troisième place en classe, un très beau résultat pour l’équipage recrue.

 
 

Antoine L’Estage et Alan Ockwell ont découvert un problème de suspension vers la fin du rallye et ils ont essayé de réparer avec les moyens du bord pour rallier l’arrivée. Malheureusement, dans la dernière spéciale, la voiture a talonné et la suspension a cassé, envoyant la voiture hors route dans une butte de sable. L’Estage et Ockwell n’ont pas été blessés mais ce second abandon en autant de départs met plus de pression sur les champions dans leur quête du titre 2017 du Championnat canadien de rallye.

 
 

La saison reprendra au Rallye Baie des Chaleurs, du 30 juin au 2 juillet 2017, à New Richmond (Québec). Les routes rapides, les gros sauts et les foules immenses sont les points d’attraction de l’événement le plus à l’est de la saison. Suivez toutes les péripéties du Championnat canadien de rallye ici et sur FacebookInstagram, et Twitter.

 
 
 
 
 
 

Subjets Connexes

Grochowski et l’art magique...
ÊTRE SPECTATEUR AU CHAMPIONNAT...
La première chose que vous remarquez, c’est le son d’un moteur au loin. Plus il...
CONNAISSEZ-VOUS ANABEL CLICHE, COPILOTE...
Anabel Cliche a commencé à s’intéresser au rallye il y a environ cinq ans, quand...
VINCENT ET GAUDREAU S’INSCRIVENT...
Le Rocky Mountain Rally accueillera deux petits nouveaux cette année, mais ils ont déjà montré...