Les équipages à surveiller au Rallye Perce Neige

Les équipages à surveiller au Rallye Perce Neige

02/03/2017

Il y aura de la neige et de la glace à Maniwaki pour le Perce-Neige. Les conditions glissantes ont tendance à minimiser l’importance de la puissance moteur et de faire ressortir l’expérience du pilote.

En 2016, des problèmes mécaniques et des erreurs de pilotage pour certains équipages ont ouvert le podium à quelques nouveaux visages et mis la table pour toute la chasse au titre 2016. Cette année, la compétition est encore plus relevée avec la venue de la American Rally Association. Des équipages des deux côtés de la frontière promettent de rendre les choses très intéressantes.

L’ordre de départ affiche des noms familiers et d’autres. Parmi les favoris habituels, qui sort du lot ? Voici quelques noms à surveiller et pourquoi vous devriez garder un œil sur eux durant le Rallye Perce Neige.

 
 

“Crazy” Leonid Urlichich et Alex Kuhirani se sont inscrits dans une Subaru Impreza 4RM Production. Sixièmes sur la route au départ, ils constituent une certaine inconnue. Urlichich comptait parmi les pilotes canadiens plus rapides quand il participait régulièrement aux rallyes du CRC. Mais après un an de compétition en Deux-roues motrices dans les rallyes du WRC, il a fait une pause et s’est concentré sur la mise sur point d’une école de pilotage. Ce travail lui aura-t-il permis de conserver des réflexes aussi aiguisés pour compter parmi les favoris ? C’est ce que nous saurons à la fin du rallye.

Mal Swann est une figure familière dans sa Mazda RX7 jaune, mais il a laissé sa propulsion à la maison. Il pilotera plutôt une Subaru de classe Production préparée par Freedom Racing. Swann participe depuis longtemps au CRC, mais il avait lui aussi fait une pause. Aujourd’hui, même s’il construit une nouvelle RX7 pour la compétition, il est très excité de pouvoir essayer quelque chose de différent.

« Le côté sombre m’appelle depuis quelque temps déjà. J’ai besoin de savoir ce que ça peut donner, » a déclaré Swann quand la nouvelle s’est répandue sur Facebook.

 
 

L’an dernier, André et René Leblanc avaient le titre dans leur mire au Perce-Neige. Les frères originaires de Gaspésie se sont montrés de plus en plus rapides et collaborent étroitement avec les frères Sprongl, multiples champions canadiens, pour améliorer leurs performances. Même si une erreur de pilotage a mis fin à leur rallye l’an dernier, ils roulaient fort. Ils devront rester concentrés et calmes pour faire mieux que l’an dernier.

 
 

Karel Carré et Samuel Joyal éploient une vitesse impressionnante à chaque rallye où ils s’inscrivent. Rien de surprenant puisque chacun descend d’une famille de rallyiste. Bruno Carré, le père de Karel, est une légende sur la neige et la glace et a formé son fils à continuer là où lui s’est arrêté. Le père de Joyal a copiloté Antoine l’Estage au début de sa carrière. Et Samuel compte bien marcher dans ses pas. Des problèmes mécaniques ont mis fin à leur Perce-Neige 2016 et, comme pour les frères Leblanc, ils avaient le titre dans leur mire.

 
 

Il n’y a pas plus grande légende sur la neige et la glace que Sylvain Erickson. Originaire de la région, il faut toujours se méfier de sa présence dans un rallye du Championnat canadien. S’il ne fait que le Perce-Neige depuis quelques années, c’est qu’il n’a pas la mécanique nécessaire à son pilotage. Depuis trois ans, il s’inscrit au Perce-Neige avec une Hyundai Accent 4RM de sa conception. Chaque fois, des problèmes mécaniques l’ont forcé à l’abandon. L’an dernier, les problèmes ont commencé avant même le départ du rallye et Erickson a pu mettre la main sur une Subaru Impreza beaucoup moins puissante qui ne pouvait tout simplement pas rouler aux avant-postes. Cette année, il s’est inscrit avec une Impreza de classe Ouverte qui devrait être mieux adaptée.

 

Bill Bacon et Grzegorz Dorman constituent un des meilleurs équipages américains à s’être aussi inscrit au CRC ce week-end. Bacon est un nom familier pour les fans de longue date. Il pilotait une Suzuki Swift + pour Suzuki Canada, il y a une dizaine d’années, avant de s’installer dans une voiture 4RM toute blanche et très rapide. Il est maintenant au volant d’une Subaru Impreza et a tout ce qu’il faut pour faire bonne impression ce week-end.

Cameron Steely et Danny Grant mèneront les 2RM dans leur Ford Fiesta. Steely vient du Colorado et s’inscrit aux deux championnats américain et canadien. Steely a commencé sa carrière en 2011, dans une 2RM et est resté fidèle à la classe, récoltant de nombreuses victoires récemment. Il a remporté sa classe lors du Sno*Drift Rally de l’an dernier, le seul événement d’hiver au sud de la frontière.

Steely affrontera Jason Bailey et Shayne Peterson, eux aussi dans une Ford Fiesta. Bailey a remporté le championnat 2RM 2016 et s’habitue rapidement à sa nouvelle monture. Au Big White Rally, même s’il a dit qu’il trouvait éprouvant de piloter dans la neige et sur la glace, nous croyons qu’il aura trouvé des façons d’améliorer ses performances au Perce-Neige.

 

Subjets Connexes

L’ESTAGE ET OCKWELL TERMINENT...
L’ESTAGE ET OCKWELL LES...
LE BIG WHITE CLÔT...
L’ESTAGE ET OCKWELL DOMINENT...