KELLY MATHEW VIT UNE VIE DE RALLYE Copilote, organisatrice, productrice, Mathew est née dans ce sport.

KELLY MATHEW VIT UNE VIE DE RALLYE

11/22/2018

Texte de Dean Campbell, Photos, courtoisie de Kelly Mathew.

On peut dire que Kelly Mathew était prédestinée à devenir une rallyiste. Pendant des années avant sa naissance, ses parents, Nigel et Lou, compétitionnaient chacun de leur côté dans des rallyes de Grande Bretagne, et il y avait toujours un rallye sur l’Île de Mull. Nigel était pilote, tandis que Lou copilotait dans une autre voiture.

Lorsque la famille Mathew s’est agrandie pour accueillir ses enfants – d’abord Kelly puis Nick – ils ont poursuivi leur pèlerinage annuel à Mull. C’est sur cette île d’Écosse que Kelly a capté ses premiers souvenirs de rallye.

« On a grandi en allant au Isle of Mull Rally », raconte Kelly. « Je me souviens de regarder les spéciales de jour puis d’aller me coucher. Puis nos parents nous réveillaient pour aller voir les spéciales de nuit. »

 
 

Au fil des ans, ils ont continué d’aller voir des rallyes. La liste des rallyes que Kelly énumère au cours de l’entrevue culmine avec ce qui, pour beaucoup de gens autour du monde, fait figure de rêve : le Network Q RAC Rally.

La vie a continué, la famille Mathew a émigré au Canada et en 2007, Nigel a mis la main sur une Subaru STI 2007 montée pour le rallye. Au début la famille a compétitionné dans les rallycross du Maple Leaf Rally Club, puis s’est mis à fréquenter le Dungannon Recreation Centre – longtemps le Quartier général du Lincoln Electric Rally of the Tall Pines.

« Papa et Nick pilotaient dans le rallycross », se souvient Kelly. « Et de nouveaux amis à nous, John Vanos et Ryan Huber, nous ont suggéré de nous inscrire au Tall Pines. »

La famille a rapidement établi son plan, puis Nigel et Kelly sautaient dans la voiture pour prendre le départ de leur premier rallye de championnat canadien.

 

« Je ne me souviens pas de grand’ chose, sauf que la journée a été longue et folle », se rappelle Kelly. « J’étais contente juste de finir! »

En février suivant, Nick a pris le volant et, avec sa sœur à sa droite, ils ont participé à la partie régionale du Rallye Perce Neige. « On a frappé beaucoup de bancs de neige, mais on a fini. »

L’été suivant, les Mathew participaient à leur premier rallye national, le Rallye Baie des Chaleurs, avant de terminer leur première année avec une belle performance au Rally of the Tall Pines. Ils ont tellement bien fait, qu’ils ont terminé deuxièmes au régional et quatrièmes au classement général !

 

Galvanisée par ce résultat, la famille décide de faire le Championnat canadien de rallye 2009. Au Rocky Mountain Rally, Nick et Kelly, aidés de Nigel et Lou au service, terminent troisièmes, la première fois qu’ils montent sur un podium national.

L’année suivante, la chance tourne. Après un abandon au national du Rallye Baie des Chaleurs, Ils repartent devant les régionaux mais derrière les plus lentes voitures du national. À la fin d’une longue spéciale, les Mathew avaient presque rejoint le peloton des nationaux et, après le fameux saut de la Baie, Nick a dû jeter la voiture dans le fossé pour éviter une voiture à l’arrêt dans la zone de réception. Heureusement, personne n’a subi de blessures graves, mais l’équipe a passé le reste de l’année à rebâtir la voiture. Par la suite, on a modifié les règlements et les normes pour améliorer la sécurité lors de futurs rallyes.

« Cette année-là, Nick et moi avons été les guides du programme VIP au Tall Pines », confie Kelly. Il ne fait aucun doute que le duo aurait préféré être participants plutôt que d’en parler, mais c’était la première fois qu’ils goûtaient à un autre type de participation en rallye.

 
 

En 2011, les Mathew ont remporté le championnat régional Ontario Performance Rally Championship qui prend fin chaque année à Bancroft.

Au cours des années suivantes, le rallye a cédé le pas à la carrière pour Nick et Kelly, tandis que Nigel et Lou pensaient à la retraite. En 2014, Kelly a repris du service en copilotant Andrew Kulikowski en 2RM dans le championnat OPRC, titre qu’Elle a décroché en fin de saison.

 
 

En même temps, Nick et Kelly se sont retrouvés pour participer à un régional ontarien, le Shannonville Performance Rally, et à l’Empire State Performance Rally dans l’état de New York, deux rallyes sur asphalte qui leur ont servi de pratique avant leur retour à Mull plus tard dans l’année.

« Faire du rallye à Mull a été une expérience fantastique », s’exclame Kelly, « et j’ai eu la peur de ma vie ». Ce rallye a été plein d’embûches pour Nick et Kelly, qui y ont expérimenté des problèmes durant toute l’épreuve.

 
 

« C’était excitant de rouler sur les mêmes routes que nos parents, et de revoir tous nos amis d’enfance. »

Au cours des dernières années, Kelly s’est surtout concentrée à aider les autres en rallye, siégeant au comité organisateur du Lanark Highlands Forest Rally, un régional ontarien qui a lieu près d’Ottawa. Elle aide aussi à préparer les notes de routes des organisateurs dont, cette année, celles du Lincoln Electric Rally of the Tall Pines. Kelly fait partie du conseil des directeurs de Rallysport Ontario depuis cinq ans et s’installe dans une voiture quand elle en a le temps.

« Il y a tellement de façons de s’impliquer en rallye que tout le monde y trouve son compte », affirme-t-elle. « La meilleure façon de commencer est de s’inscrire à un club et de rencontrer les gens et les bénévoles. Ce sport n’existerait pas sans les bénévoles. »

Cette année, Kelly a repris le rôle qu’elle tient au Tall Pines depuis deux ans : elle participe à l’émission de radio OPRC Rally où elle transmet à l’animateur James Drake toutes sortes d’informations utiles pour aider les audiences à rester informées.

Cette année, Kelly Mathew et James Drake mettront à profit leur talent et leur expérience en collaborant à la description en direct du rallye présentée par le Championnat canadien de rallye. James Drake se joindra à l’animateur Dean Campbell durant les reportages vidéo en direct tandis que Kelly continuera de les alimenter en infos avec Warwick Patterson of Formula Photographic. Ensemble, toute l’équipe présentera des reportages en direct durant tout le rallye par l’entremise de la page CRC Facebook et de l’émission de radio OPRC Rally Radio offerte sur live.cdnrally.com.

Entre les reportages en direct vous pourrez suivre toute l’action du Tall Pines grâce au système de géolocalisation EZTrak et par d’autres reportages dans les pages des réseaux sociaux du Championnat canadien de rallye et du Ontario Performance Rally Championship. L’horaire complet des reportages en direct sera affiché le vendredi 23 novembre.

 

Subjets Connexes

SEMENUK ET HALL DOMINENT...
Brandon Semenuk et John Hall ont remporté le Big White Winter Rally et toutes les...
SEMENUK ET HALL EN...
À la fin de la première journée d’épreuves au Big White Winter Rally, Brandon Semenuk...
UNE FINALE SUR LA...
Le Big White Winter Rally marque la fin de la saison de rallye 2018 au...
CARRÉ ET JOYAL REMPORTENT...
Une lutte de tous les instants dans des conditions difficiles s’est terminée par la victoire...