KAREL CARRÉ ET SAMUEL JOYAL ARRIVENT AU PERCE-NEIGE EN CHAMPIONS

KAREL CARRÉ ET SAMUEL JOYAL ARRIVENT AU PERCE-NEIGE EN CHAMPIONS

01/28/2019

Karel Carré s’est rapidement fait connaître pour repousser ses limites, parfois avec succès, et d’autres fois, avec les conséquences. En 2018, Carré a fait taire les mauvaises langues dans sa quête vers le Championnat canadien de rallyes toutes catégories.

Carré a beaucoup profité des conseils de son père Bruno, lui-même gagnant d’un rallye national. Jeune et déterminé, Karel a poussé fort à chaque rallye avec, parfois, un podium à la clé. Mais cette approche lui a aussi valu des sorties de route importantes, le forçant à chercher une nouvelle voiture.

Quand la saison 2018 est devenue chasse ouverte après que Subaru Rally Team Canada a retiré sa voiture, Carré est devenu l’un des compétiteurs à tenter sa chance au titre. Lui et son copilote Samuel Joyal ont entamé la saison de la plus belle façon possible, en remportant le Rallye Perce-Neige.

« C’était une magnifique façon d’entreprendre la saison », a déclaré Carré. « J’espère que ça nous portera chance au Perce-Neige 2019 ! »

 
 

Au fil des deux rallyes suivants, on a vu se dessiner une course au titre entre Carré et son coéquipier chez TEST Racing, Simon Vincent. Vincent et son copilote Hubert Gaudreau s’attendaient à ce que Karel continue de piloter comme il l’avait fait dans le passé et ils ont planifié leur saison en conséquence.

Vincent et Gaudreau avaient prévu participer à tous les rallyes de l’année – renonçant à la fin au Big White Winter Rally – et comptaient sur leur régularité pour battre leur rival qui, lui, avait une plus grande vitesse.

C’est ainsi qu’ils ont pu mener le championnat pendant la première moitié de la saison grâce à un très bon résultat au Rocky Mountain Rally, un événement auquel Carré et Joyal n’ont pas participé.

Au départ du Rallye Défi, la lutte était serrée. Après deux jours de lutte, Karel a fini deuxième, amassant assez de points pour déloger Vincent qui terminait en quatrième position et pour s’emparer de la tête du championnat.

 
 

Karel semblait avoir changé de scénario.

« Plusieurs des rallyes que nous avons courus en 2018 étaient nouveaux pour nous », raconte Carré. « Nous avons fait mieux que ce à quoi les gens s’attendaient. Ça prouve que notre approche était la bonne. »

Carré et Joyal se sont concentrés sur ce qu’ils avaient à faire plutôt que de se perdre dans les conjectures du championnat. Lors de nouveaux rallyes, le mot d’ordre était simple : amasser le plus de points possibles par un pilotage en retenue, mais constant.

« Aller dans l’Ouest a représenté un gros investissement; on ne voulait pas faire d’erreurs, a confié Carré.

Apprendre de nouvelles routes en terrain inconnu demandait aussi d’adapter leur approche. Sans notes préalables avec lesquelles travailler, l’équipage s’est concentré sur ce qui fonctionnait, en s’ajustant là où il le fallait.

« Les montagnes et les arbres sont vraiment différents de ce qu’on voit chez nous. », a précisé Joyal. « On prenait la première ou les deux premières spéciales pour s’adapter à l’environnement. »

 
 

Cette stratégie a fonctionné, Carré et Joyal l’emportant non seulement sur Vincent et Gaudreau, mais sur tous les autres équipages inscrits. En fait, TEST Racing a décroché les deux premières places ce week-end-là, établissant la valeur des deux équipages et assurant ce qui allait devenir une course au championnat à deux.

À l’avant-dernière manche du championnat, le Lincoln Electric Tall Pines Rally, Carré et Joyal ont encore une fois affiché leur talent, remportant l’épreuve à leur première participation. Mathématiquement, ils avaient fait tout ce qu’il leur fallait faire pour être déclarés champions.

Ç’a été un coup dur pour Vincent et Gaudreau, qui avaient la régularité, mais pas la vitesse, pour aller chercher le titre. Vincent a rapidement reconnu qu’un nouveau Karel était arrivé en 2018 et que lui et Joyal méritaient le titre.

À l’aube de la saison 2019, Karel et Samuel espèrent répéter leur victoire en ouverture de saison ce week-end et prévoient faire le Baie-des-Chaleurs et le Défi. Ce n’est qu’après qu’ils vont évaluer leurs chances au titre et décider des autres événements auxquels ils participeront.

 
 

« Comme champions, j’espère éveiller l’attention des commanditaires », déclare Carré. « Nous aimerions faire une saison complète, mais cela dépendra de notre budget. Il y a des rumeurs de grosses équipes qui pourraient faire tout le championnat, et ça augmente les difficultés. »

Maxime Labrie et Jean-Sébastien Besner sont deux rivaux aux yeux de Karel et d’autres rumeurs laissent entendre qu’Antoine L’Estage pourrait être de retour pour la saison 2019, mais ça reste à confirmer.

« C’est bien d’être reconnu pour ce qu’on a accompli », conclut Carré. « Quand je considère la dernière saison, ce qui me rend le plus fier, c’est d’avoir participé au Pacific Forest Rally et au Tall Pines pour la première fois et de les avoir remportés. C’est dire à quel point on a évolué et combien on travaille bien ensemble. »

« Notre succès résulte du travail de toute l’équipe chez TEST Racing. On n’aurait jamais réussi sans eux et sans le support de nos autres commanditaires. Ce championnat est aussi le leur. »

Voyez Karel Carré et Samuel Joyal tenter de répéter leur exploit comme vainqueurs du Perce-Neige ce week-end. Suivez toute l’action sur la page du CRC des réseaux sociaux Facebook, Instagram, et Twitter, et suivez toute l’aventure ici même.

 
 

Subjets Connexes

Joël Levac et Stéphanie...
Joël Levac et Stéphanie Lewis ont réalisé une course presque sans faute qui les a...
Levac et Lewis dominent...
Joel Levac et Stéphanie Lewis ont mené leur MINI en tête du classement lors de...
Brandon Semenuk et John...
Brandon Semenuk et John Hall ont remporté le Rocky Mountain Rally, à Invermere (Colombie-Britannique). Après...
Semenuk maintient une petite...
Après une première journée caractérisée par des spéciales détrempées, boueuses et glissantes au Rocky Mountain...