Les bénévoles sont aux premières loges !

Les bénévoles sont aux premières loges !

05/24/2017

Photos by Jason Nugent Photography

Les bénévoles sont le ciment d’un rallye. Chaque manche du championnat canadien de rallye dépend d’une armée de bénévoles qui aident à bloquer les routes, qui s’assurent que le parc d’assistance fonctionne sans accroc, et qui tiennent les temps et compilent les résultats. Le Rocky Mountain Rally, qui a lieu ce week-end, va déployer une foule de bénévoles sous la direction de Brad Derzaph, coordonnateur de l’événement.

Derzaph a commencé comme bénévole en 2009. Il a connu un Rocky Mountain Rally sous la pluie et a adoré voir les voitures courir dans ces conditions éprouvantes.

« Je souriais tout le temps » a raconté Derzaph. « Alors je me suis porté bénévole pour le Kananaskis Rally. »

 

 

 
 

Derzaph a commencé comme contrôleur de foule et a occupé des postes plus importants au fur et à mesure qu’il gagnait en expérience, puis il est devenu contrôleur de spéciale et devait surveiller les fiches de chrono. L’expérience et les connaissances aidant, il a été promu chef contrôleur.

Après quelques saisons, comme chef contrôleur, Derzaph s’est assis à droite de John Monroe, dans sa Toyota Corolla classique. Ils ont compétitionné ensemble pendant deux saisons puis Derzaph a décidé qu’il retournait faire du bénévolat.

 

 
 

Aujourd’hui coordonnateur bénévole du Rocky Mountain Rally, Derzaph est en charge du recrutement, de la formation, et de la gestion d’un groupe d’environ 100 bénévoles durant le week-end du rallye. C’est-à-dire qu’il doit trouver où les loger, qu’il doit les former en groupes et s’assurer que tous les postes sont comblés. Ça peut devenir difficile quand certains postes tardent à êtres attribués.

Comme toutes les autres manches du championnat, le Rocky Mountain peut avoir des difficultés à trouver des radios amateurs, qui doivent assurer les lignes de communications là où les cellulaires ne trouvent pas de couverture. Lorsqu’ils prennent un cours de radio amateur auprès de Industrie Canada, les bénévoles se rapprochent très vite d’un poste et d’une position prisée auprès des bénévoles.

 
 

Le noyau dur de bénévoles qui assistent à chaque rallye sont reconnus pour leur enthousiasme qui se manifeste non seulement en sourires, mais en costumes et en danses !

« Quand je vois des volontaires qui arrivent déguisés en dinosaures, je les place dans les zones de spectateurs et les spectateurs adorent ça », raconte Derzaph. « Des contrôleurs de départ dansent souvent le long de la ligne de départ et ça permet aux équipages de relaxer et de s’amuser un peu aussi. »

Être bénévole est une très bonne façon d’apprendre pour ceux qui aimeraient un jour faire du rallye. En travaillant à un contrôle de spéciale, un futur compétiteur peut y apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le chronométrage et les procédures de départ et d’arrivée, ce qui rend la tâche de copilote plus facile à apprendre. Derzaph croit aussi que les pilotes peuvent y apprendre des choses sur le rallye.

Les bénévoles ont accès à des endroits dont les spectateurs ne peuvent voir que dans leurs rêves. Alors sortez votre costume de Halloween favori et portez-vous volontaire !

 

 

Subjets Connexes

BESNER REMPORTE SA PREMIÈRE...
NEW RICHMOND (QC) – Jean-Sébastien Besner et Yvan Joyal ont remporté la victoire au rallye...
BESNER ET JOYAL S’EMPARENT...
NEW RICHMOND (QC) – Jean-Sébastien Besner et Yvan Joyal ont terminé la première journée du...
LA COMPÉTITION SERA FORTE...
La 41e édition du rallye Baie des Chaleurs est prête à épater ses fans et...
VOICI MAMAN RALLYE DEBBIE...
Si vous avez déjà rencontré Debbie Dyer, elle vous a probablement fait un gros câlin....