MCKENNA ET JORDAN EN TÊTE À LA FIN DU PREMIER JOUR

MCKENNA ET JORDAN EN TÊTE À LA FIN DU PREMIER JOUR

09/08/2017

Photos de Jason Nugent

Barry McKenna et Leon Jordan ont profité d’un bon départ au Rallye Défi pour prendre la tête à la fin de la première journée d’épreuves à leur premier rallye au Canada. Avec une minute 18 secondes d’avance, McKenna et Jordan devront contenir les attaques de leurs rivaux s’ils veulent conserver cette avance jusqu’à la fin du rallye samedi.

« Les conditions sont difficiles aujourd’hui, alors il faut constamment choisir entre vitesse et prudence », a déclaré McKenna, qui est récemment passé d’une Ford Escort MkII à une toute nouvelle Ford Fiesta préparée par M-Sport.

McKenna et Jordan ont disputé divers rallyes américains, à partir de New York. Leur rythme ressemble à celui de l’Estage, mais ils n’avaient encore jamais couru au Canada. Cherchant à vaincre le champion sur ses terres, il leur faudra rassembler tout leur talent et leur vitesse pour y arriver.

 
 

Antoine L’Estage et Alan Ockwell ont éprouvé des problèmes mécaniques dès la deuxième spéciale de la journée, perdant plus d’une minute à la suite d’une crevaison et d’un problème de freins.

« C’est difficile de perdre autant de temps si tôt dans le rallye », a résumé L’Estage, qui occupe le deuxième rang en cette fin de journée. « Demain, il y a quelques longues spéciales. Il nous faudra pousser vraiment fort pour rattraper tout ce temps. »

« J’ai remporté ce rallye huit fois, mais ç’a été difficile les deux dernières années. J’espère changer ça en 2017. »

 
 

Brandon Semenuk et John Hall arrivent à ce rallye avec des expériences différentes. Hall y a disputé plusieurs éditions, mais c’est la première fois que Semenuk est au départ du Défi.

« Mon but cette année est d’apprendre les routes et le fonctionnement de ce rallye, afin d’être plus rapide quand je reviendrai », a dit Semenuk. « Je ne crois pas pouvoir rattraper les deux gars devant, mais ce serait bien de conserver cette troisième place. »

Ils devront se méfier des meneurs en classe Production Leo Urlichich et Alex Kihurani, qui se tiennent à 18 secondes derrière. Urlichich serait encore plus proche si ce n’avait été d’un mauvais choix de pneus dans les premières spéciales qui les ont laissés sans adhérence. Marc Bourassa et Daniel Paquette, les gagnants de l’an dernier, complètent le Top 5.

 
 

Dave Wallingford et Leanne Junnila se sont taillés une avance d’une minute et demie sur Jason Bailey et Chris Kremer.

« Notre journée se déroule très bien jusqu’à maintenant », nous a confié Wallingford après les deux premières spéciales. « Il faut être prudents parce qu’il y a de grosses roches, mais nous n’avons eu aucun ennui. »

 
 

Pendant ce temps, Bailey et Kremer avaient moins de chance, manquant d’adhérence et se faisant quelques frayeurs qui leur ont coûté un temps précieux.

L’édition 2017 marque le 25e anniversaire du Rallye Défi. Étalé sur deux jours, le rallye présente plus de 200 km de spéciales et son origine remonte à la seule manche du WRC courue au Québec, le Critérium du Québec. Maintenant, il marque la quatrième manche du championnat canadien de rallye, qui en compte sept.

 
 
 
 

Subjets Connexes

LABRIE ÉTABLIT UN NOUVEAU...
Maxime Labrie et Anik Barrette ont mené un podium tout Subaru au Rallye de Charlevoix...
KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré et Samuel Joyal de TEST Racing ont remporté le Pacific Forest Rally à...
SEMENUK ET HALL EN...
FLa première journée du Pacific Forest Rally est faite de quatre spéciales, qui ont clairement...
LE PACIFIC FOREST RALLY...
Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye....