Levac et Lewis triomphent au Rallye Défi

Levac et Lewis triomphent au Rallye Défi

09/08/2018

Texte de Dean Campbell, photos de Jason Nugent.

Joël Levac et Stéphanie Lewis sont les vainqueurs du Rallye Défi 2018, après une performance impeccable tout le week-end. L’équipage a remporté toutes les spéciales dans leur MINI WRC avec un temps cumulatif d’une heure 46 minutes et sept secondes.

« On est très heureux d’avoir connu un aussi bon rallye », a commenté Levac. « L’équipe travaille fort sur toute la préparation, alors tout le monde est content quand tout se passe aussi bien. C’est vraiment bon de remporter ce rallye après notre abandon au dernier. »

L’équipe participe à un nombre limité de rallyes du Championnat canadien de rallye et s’est retiré de la dernière compétition après avoir reçu une lourde pénalité de temps. Ici, au Défi, l’équipe s’est refait la santé mentale nécessaire pour rouler en tête du rallye.

 
 

Jean-Sébastien Besner et Yvan Joyal ont terminé au deuxième rang dans les temps de spéciales, mais ont été rétrogradés au troisième rang à la suite d’une pétition qui décriait un départ hâtif et qui leur a valu une pénalité de deux minutes. Besner était frustré d’avoir été l’objet d’une pétition, mais s’est consolé avec la performance de son équipe durant tout le rallye.

« Toute l’équipe a fait un boulot fantastique durant tout le week-end », s’est exclamé Besner. « On a eu un problème de fuite d’huile et on ne sait toujours pas d’où ça vient, mais on a pu rouler assez vite pour être deuxième dans les temps de spéciales. »

Besner et Joyal sont arrivés au Défi après avoir remporté le Rallye Baie des Chaleurs à peine deux mois plus tôt. Besner n’a pas encore pris de décisions pour le reste de sa saison, mais il considère participer au Pacific Forest Rally, dans l’Ouest du pays.

 
 

Karel Carré et Samuel Joyal ont profité de la pénalité de Besner et pris la deuxième place. L’équipage s’était déjà emparé de la tête provisoire du championnat en montant en troisième position, mais ce gain supplémentaire leur permet d’augmenter de trois points leur avance au championnat.

« Nous sommes vraiment contents de prendre la tête du championnat. C’était l’objectif du week-end », a déclaré Carré. « On a eu quelques difficultés avec la nouvelle boîte séquentielle en début de journée hier, et subi une crevaison, mais on est remonté dans les temps toute la journée aujourd’hui. »

 
 

Durant la première journée, Simon Vincent et Hubert Gaudreau ont augmenté leur avance tôt et terminé cette étape avec une légère avance sur Carré et Joyal, leurs rivaux au championnat. Vincent et Gaudreau ont pris le départ avec une mince avance d’un point au championnat. Malheureusement, avec cette quatrième place, ils repartent avec un retard de quatre points.

« Ce rallye a été difficile, et on a eu une crevaison dans une spéciale où on a poussé trop fort », a résumé Vincent.

« On est plus rapides, on travaille fort sur cet aspect-là. Une quatrième place reste un bon résultat dans la course au championnat », a ajouté Gaudreau.

 
 

Nicolas Laverdière et Vincent Trudel ont pris une solide cinquième place. Seuls inscrits en 4RMP, ils ont donc obtenu le maximum de points dans la course au titre en classe. Même s’ils n’avaient aucun concurrent direct, ils ont poussé fort et endommagé un bras de suspension samedi. Ils ont pu poursuivre après avoir réparé pendant leur passage au parc d’assistance.

« Cette cinquième place à ce rallye est une très bonne chose pour nous, après toutes les malchances que nous avons eues à d’autres rallyes », a dit Laverdière. « On a eu des problèmes aujourd’hui, on pensait avoir cassé une suspension arrière, mais c’était plutôt un bras de suspension. Je l’ai soudé et nous sommes repartis, mais il a cassé de nouveau et j’ai dû lever le pied dans la dernière boucle de spéciales. »

 

Adam Kimmett en était à son premier rallye canadien. Arrivant de la banlieue de Washington DC, Kimmett avait comme copilote Michelle Miller. L’équipage a été rapide dès le départ et il a terminé sixième au général.

« J’ai adoré les deux dernières boucles de spéciales » a raconté Kimmett. « Si un rallye était uniquement composé de chemins comme ceux-là, ce serait certainement mon rallye préféré ! »

 
 

Wim van der Poel et Bryan Lord ont remporté la classe 2RM après une chaude lutte avec Mathieu Leblanc et Éric Dubé. Van der Poel et Lord ont fini par creuser l’écart après que Leblanc et Dubé ont connu des ennuis mécaniques et dû abandonné. Van der Poel et Lord ont aussi eu leur part d’ennuis : ils ont parcouru la majeure partie du rallye avec moins de puissance moteur. Plutôt que de risquer d’autres dommages, ils ont choisi de lever le pied et de rechercher le problème et le régler avant la tenue du Pacific Forest Rally dans trois semaines.

« Même si la voiture n’avait pas une grande vitesse de pointe, on pouvait rouler très vite dans les sections très virailleuses », a admis Van der Poel. « Il y a un endroit en particulier où j’ai dû faire mon meilleur temps à vie ! »”

 

La deuxième place en 2RM est allée à Patrick et Dan Cyr, qui sont de nouveaux venus en rallye. Pat Cyr a de l’expérience en drift, mais doit améliorer ses lignes de course, même si elles seront moins spectaculaires. L’équipage a été le favori des spectateurs en raison de leur style différent. En troisième place des 2RM, on retrouve Daniel Downey et Kevin Brolin, dans une BMW 325is.

 

Le championnat canadien de rallye se poursuivra avec le Pacific Forest Rally, à Merritt (BC), du 28 au 30 septembre. Suivez le CRC ici et sur Facebook, Instagram, et Twitter pour tout savoir des nouvelles et des mises à jour pendant toute la saison.

 
 
 
 
 

Subjets Connexes

Levac et Lewis triomphent...
Joël Levac et Stéphanie Lewis sont les vainqueurs du Rallye Défi 2018, après une performance...
LEVAC ET LEWIS EN...
Joël Levac et Stéphanie Lewis ont remporté toutes les spéciales de la première journée du...
LE RALLYE DÉFI SUR...
Le départ du Rallye Défi sera donné dans quelques heures et les équipes font les...
PENSÉES SUR LA COMMUNAUTÉ...