VOICI MAMAN RALLYE DEBBIE DYER !

VOICI MAMAN RALLYE DEBBIE DYER !

06/15/2018

Texte de Dean Campbell, photo de Jason Nugent

Si vous avez déjà rencontré Debbie Dyer, elle vous a probablement fait un gros câlin. Debbie s’occupe du bureau de la Canadian Association of Rally Sport et elle connaît très bien le sport et considère le monde du rallye comme sa famille.

« Le monde du rallye est vraiment une grande famille », explique Debbie. « Et j’aime faire des câlins. Alors je fais plein de câlins durant les rallyes. »

Debbie est devenue accro au rallye en 1985 quand son copain d’alors, Mike, aujourd’hui son mari, l’a invitée à aider à un rallye de navigation. Ils devaient tenir un contrôle ensemble, mais Mike a été envoyé ailleurs et Debbie a dû tenir le contrôle avec un autre travailleur.

« J’ai fini par connaître les autres travailleurs, et quand tu passes autant de temps avec quelqu’un, tu finis par le considérer comme quelqu’un de ta famille. »

Aujourd’hui, le rallye fait partie du quotidien de Debbie. Mère à temps plein, elle se réserve quelques heures chaque jour pour gérer l’administration du sport. Elle est une femme à tout faire, jonglant avec le budget, l’émission des licences, le soutien aux organisateurs stressés et l’organisation de l’Assemblée générale annuelle et du banquet des champions. Elle a pris ce poste en 2012 et n’a plus regardé derrière. À part ce poste rémunéré, elle est toujours bénévole dans les rallyes en Alberta et registraire pour le Rocky Mountain Rally depuis longtemps.

Au fil de décennies de bénévolat, Debbie a vu toute une génération évoluer en rallye. Des gens qu’elle a d’abord connu comme bénévoles, ou des enfants de rallyistes, sont devenus des membres importants de comités organisateurs ou prennent place dans leur propre voiture de rallye et, dans certains cas, ont même décrochés des victoires de championnats.

Debbie est aussi capable de conseiller à peu près n’importe qui sur n’importe fonction en rallye, parce qu’elle a occupé tous ces postes.

« J’ai été bloqueur, contrôleur et même voiture d’ouverture », raconte-t-elle. « On m’avait dit que je ferais une très bonne voiture 000. Ma voiture n’avait que trois mois et c’était ma première manuelle. Alors j’ai laissé mon opérateur-radio me conduire. »

Elle a été organisatrice du Rocky en 1993 et 1994, et au cours des 26 dernières années, elle en a été le registraire 18 fois.

« J’aime bien la paperasse et les gens, » avoue-t-elle.

Elle et Mike ont aussi couru ensemble pendant deux ans, y compris un rallye qu’elle avait aidé à organiser. Le copilote de Mike étant devenu indisponible, elle a pu s’asseoir à droite avec la permission de tous les autres équipages.

« On a eu plein de mécanos pendant ce rallye », se souvient-elle. « Mais on a fini par finir et ça nous a valu le surnom de Smokey (fumeux). »

Debbie voudrait assister à toutes les manches du Championnat canadien de rallye. Elle a vu le rallye Baie des Chaleurs lorsque les Scouts du Canada—un autre groupe auquel elle consacre beaucoup de temps—ont tenu leur Jamboree canadien en Nouvelle-Écosse cet été-là. Les autres manches sont toujours sur la liste des projets.

« J’aimerais bien aller voir le Perce-Neige, pour l’expérience. Le Pacific Forest Rally pourrait devenir possible dans un proche avenir », espère Debbie. « Retourner au Baie des Chaleurs serait un beau cadeau. Et j’aimerais bien aussi voir le Tall Pines et le Défi un jour. Quant au Big White, ce serait super, mais c’est trop près de la fin de l’année et de l’AGA, je n’ai plus de temps en décembre.

Pendant tout l’entretien, Debbie revient toujours à un thème, celui de la famille. C’est peut-être parce que pour la famille Dyer, comme beaucoup d’autres, le rallye est devenu un sport multigénérationnel. Le beau-père de Debbie a fait du rallye et maintenant son fils Garrett s’est familiarisé avec le sport, et aide de toutes sortes de façons, marchant dans les traces de sa mère.

« Je vais toujours faire ce que je peux pour aider », conclut Debbie. « Les gens dans ce sport sont une grande famille. Je vais toujours faire ce que je peux pour aider la famille. »

 

Subjets Connexes

CHANGEMENT DE SIÈGES POUR...
Des visages familiers changeront de côté de voiture ce week-end au Pacific Forest Rally. Délaissant...
Levac et Lewis triomphent...
Joël Levac et Stéphanie Lewis sont les vainqueurs du Rallye Défi 2018, après une performance...
LEVAC ET LEWIS EN...
Joël Levac et Stéphanie Lewis ont remporté toutes les spéciales de la première journée du...
LE RALLYE DÉFI SUR...
Le départ du Rallye Défi sera donné dans quelques heures et les équipes font les...