LE PACIFIC FOREST RALLY SE MET EN BRANLE À MERRITT, BC Carré et Vincent en duel de championnat

LE PACIFIC FOREST RALLY SE MET EN BRANLE À MERRITT, BC

09/28/2018

Texte de Dean Campbell, Photos de Andrew Snucins et Jason Nugent

Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye. Maintenant dans la seconde moitié de la saison, les équipages doivent s’efforcer de faire mieux que leurs adversaires à chaque rallye s’ils veulent avoir une chance de remporter le championnat.

Les tensions et les attentes augmentent pour Karel Carré et Samuel Joyal, les meneurs au classement provisoire après le dernier Rallye Défi. Pour augmenter leur avance, ils doivent rester devant un seul équipage : Simon Vincent et Hubert Gaudreau.

Vincent et Gaudreau ont mené le championnat pendant la majeure partie de la première moitié de la saison grâce à leur bon résultat au Rocky Mountain Rally, alors que leurs adversaires étaient restés à la maison. Vincent et Gaudreau préfèrent un rythme constant et sûr qui leur permet de monter sur le podium sans jamais gagner, tandis que Carré et Joyal prennent de plus gros risques, qui rapportent parfois de gros gains et parfois de grosses pénalités.

 
 

Ces deux équipages sont au Pacific Forest Rally, sans aucune expérience de ses routes. Ils sont donc sur un pied d’égalité. Même si on ne peut mettre de côté cette lutte au championnat, la lutte pour le plus rapide à Merritt comprend plusieurs équipages de l’ouest qui ont le talent et la machine pour se rendre sur le podium.

Brandon Semenuk et John Hall font de cet événement leur deuxième rallye national de la saison. Toutefois, ils ont très bien fait dernièrement aux Etats-Unis et sont fins prêts à mener la charge ce week-end.

 
 

Et la compétition sera dure avec Boris Djordjevic et Martin Burnley. Cet équipage aura à cœur de montrer que les problèmes mécaniques qui les ont ennuyés au cours des derniers rallyes sont chose du passé. Le Rocky Mountain Rally de mai dernier leur a offert leur premier podium depuis quelque temps, ce qui est encourageant.

David Nickel et Karen Jankowski roulent ensemble pour la première fois, mais les deux sont habitués à aller vite. S’ils s’accordent rapidement, ils pourraient eux aussi faire le podium.

 
 

En deux roues motrices, la bataille risque d’être serrée. Les meneurs au championnat Wim van der Poel et Bryan Lord cherchant à rester devant Jason Bailey et Shayne Peterson. Bien connus des rallyes de l’ouest, Dave Clark et Jamie Willetts ont laissé la Merkur au garage et rouleront dans une BMW M3.

 
 

Nicholas Spencer, meneur en Production 4RM, sera copiloté cette fois encore par David Ma et ils chercheront à augmenter leur avance. Ils feront face à Eric Pehota et Jennifer Daly, ainsi que quelques autres équipages qui ont aussi un œil sur le podium.

Le Pacific Forest Rally est composé de 10 spéciales qui totalisent près de 160 km de compétition. Ces spéciales bordent la Nicola Valley près de la ville de Merritt en Colombie Britannique. Le soleil est à l’honneur pour les deux jours de compétition et les températures seront fraîches, mais au-dessus du point de congélation. La poussière très présente car les routes sont asséchées. La situation sera plus difficile la nuit quand la lumière des phares s’accroche dans cette brume et bloque quasiment la vue.

 

Subjets Connexes

KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré et Samuel Joyal de TEST Racing ont remporté le Pacific Forest Rally à...
SEMENUK ET HALL EN...
FLa première journée du Pacific Forest Rally est faite de quatre spéciales, qui ont clairement...
LE PACIFIC FOREST RALLY...
Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye....
CHANGEMENT DE SIÈGES POUR...
Des visages familiers changeront de côté de voiture ce week-end au Pacific Forest Rally. Délaissant...