Marc Bourassa remporte un Rallye Défi décimé

Marc Bourassa remporte un Rallye Défi décimé

09/10/2016

La seconde journée du Rallye Défi 2016 s’est révélée aussi imprévisible que la première. Avec les principaux meneurs au championnat mis hors d’état de nuire dès le début de la journée, une brochette de nouveaux équipages ont commencé à se battre pour une place sur le podium.

Marc Bourassa et Daniel Paquette ont su retenir tous les autres pour remporter leur premier rallye national. Ils s’étaient présentés au départ avec peu d’attente, leur seul objectif étant de bien s’amuser. Troisième sur la route au départ, ils espéraient pouvoir s’accrocher pour terminer sur le podium. Mais les autres équipes ont commencé à céder sous la pression de rouler à l’avant d’un rallye national, tandis que Bourassa et Paquette gardaient leur calme.

« Je voulais juste m’amuser et avoir du bon temps » a admis Bourassa. « Je fais du rallye depuis longtemps et j’ai eu de bons résultats, mais aucun podium. Depuis deux ans, on a connu beaucoup de problèmes mécaniques en développant la nouvelle voiture. »

« Finalement, ç’a été payant et tout a bien fonctionné. La voiture était solide et rapide, alors je suis très content. »

 
 

Après un bonne performance la première journée, André et René Leblanc ont poussé trop fort au début de la journée de samedi et sont sortis de route. Cet accident a envoyé une onde de choc parmi tous les participants. Certains voulaient que la spéciale soit annulée, d’autres voulaient qu’elle soit inscrite dans les résultats. Finalement la décision est venue à la fin du rallye après que les officiels ont discuté et déterminé que la spéciale serait annulée et ne figurerait pas dans les résultats.

Simon et Eric Losier ont pris la deuxième place au classement général, un un beau résultat pour avoir su conservé leur calme durant tout le week-end. Ils ont quand même eu leur lot de problèmes pour que la voiture fonctionne bien. Leurs mécanos ont fait tout  ce qu’ils ont pu pour diminuer les problèmes et permettre à l’équipage de rouler à l’avant.

« Je suis très content de ce podium », a raconté Simon. « Ç’a été un rallye très difficile pour nous. Une spéciale sur deux, on avait l’impression d’avoir des problèmes qui nous coûtaient cinq ou dix secondes. On réglait ces problèmes puis on retournait se battre pour rattraper le temps perdu. Alors être ici sur le podium, c’est très gratifiant. »

 
 

La troisième place est allée à Simon Vincent et Hubert Gaudreau, qui se sont battus tout le week-end avec Wim van der Poel et Bryan Lord. Vincent vise le championnat novice cette année et ce podium améliorera de beaucoup ses chances de l’emporter. Ils ont vécu des moments de grande intensité après l’arrivée, pendant que les officiels discutaient du sort de la spéciale. Si les officiels avaient décidé de garder la spéciale, Vincent et Gaudreau auraient terminé au quatrième rang.

« Beaucoup de compétiteurs sont tombés dans cette spéciale », a dit Vincent. « Mais finalement nos efforts ont compté et nous avons terminé troisième au national. Notre secret a été la constance. »

« On a consciemment attaqué dans la dernière spéciale de la première journée et nous avons fait le meilleur temps dans cette spéciale. C’est très rare de faire un meilleur temps, alors j’en suis très fier ! »

 
 

Pendant que les tractions intégrales avaient des problèmes de fiabilité, les 2RM allaient bon train. Dès le départ et jusqu’à l’arrivée, Chris Greenhouse et Brian Johnson ont dominé la classe profitant de la grande puissance de leur SRT4, ainsi que de sa tenue de route sur les chemins larges et rapides de la seconde journée de compétition.

« Quand nous sommes venus ici, en 2014, nous avons remporté la classe @RM et on l’a fait encore une fois cette année », dit fièrement Greenhouse. Le rallye de la Baie (des Chaleurs) a été un cauchemar pour nous cette année, alors venir ici et faire un sans faute est très inspirant. Tout le monde dit que ce sport en est un d’équipe. C’est peut-être cliché, mais c’est vrai. Tout le monde a fait un travail fantastique, alors c’est vraiment un résultat d’équipe. »

 
 

Jan et Jody Zedril ont tiré le maximum de ce qu’ils pouvaient de leur voiture mais manquaient nettement de puissance contre celle de Greenhouse. Malgré leur pilotage à la limite, les Zedril ont terminé avec une voiture en parfait état.

 
 

Dave Wallingford et Leanne Junnila ont pris la troisième marche du podium en 2RM.  Wallingford a commencé à faire du rallye l’an dernier à une école de rallye—où il a conduit une voiture à transmission manuelle pour la première fois— et a tellement bien fait qu’il était en lutte pour le titre de champion de 2RM à la North American Rally Cup.

 

 
 

L’équipage composé de Justin et Chrissy Bayliff était le seul en classe 4RM Production. Le couple avait connu une mauvaise sortie de route au Rocky Mountain Rally en juin dernier et leur principal objectif était de bien finir au Défi. Leur sixième place était exactement ce qu’il leur fallait pour rebâtir leur confiance au début de la seconde moitié du calendrier du championnat.

 
 

Pendant ce temps, les frustrations continuaient de s’accumuler pour Antoine L’Estage et Darren Garrod, de l’équipe Subaru Rally Team Canada. Après avoir été immobilisé par un problème mécanique dès la première journée, l’équipage est reparti le samedi matin avec l’intention de remonter au classement pour cueillir de précieux points. Malheureusement ils n’ont pas pu faire mieux que la 14e place.

 
 

Maxime Labrie continue de mener le classement du championnat des pilotes, même s’il n’a pas terminé le Défi. Il semble qu’il sera au Pacific Forest Rally, copilote par Philippe Poirier.

De tous les autres pilotes en lice pour le titre, Wim van der Poel est le seul à avoir inscrit des points en finissant dans le top 10, se rapprochant légèrement de Labrie

Le Championnat canadien de rallye se poursuivra les 30 septembre et 1er octobre 2016, à Merritt (CB). Couru autour de la Nicola Valley, ce rallye est réputé pour ses routes difficiles et ses ravins profonds.

Assurez-vous de suivre le Championnat canadien de rallye sur les réseaux sociaux @CRCRally et joignez les discussions avec le mot clic #CRCRally.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Subjets Connexes

Interview with Karel Carré
Karel Carré is one of the most exciting drivers to watch in the Canadian Rally...
PREMIÈRE VICTOIRE EN CARRIÈRE...
Le Rallye Perce-Neige a beau se tenir au fin fond de l’hiver canadien, mais il...
ECRC-CREC Lauréats au Perce...
Le 4 février 2018.- Traditionnelle épreuve inaugurale des rallyes canadien et est-canadien, le Rallye Perce-Neige,...
TEST RACING À L’AVANT-PLAN
Mathieu Dubé a construit ses deux premières voitures de rallye à 16 ans : une...