Besner remporte le Rallye Défi Petite Nation

Besner remporte le Rallye Défi Petite Nation

09/14/2023

Photos: Clément Tavernier

Installé dorénavant à Montpellier (QC) et retraçant ses origines jusqu’au Critérium du Québec, le Rallye Défi Petite Nation est l’un des plus anciens rallyes du Championnat canadien de rallye. Avec un nouvel horaire de spéciales fortement axé sur les spectateurs, l’édition 2023 offrait une vaste gamme de conditions allant de large et rapide à étroit et technique. Le Défi a attiré 33 équipages de partout au Canada et des Etats-Unis.

Forts de leur récente victoire au Rallye Baie-Des-Chaleurs, Joël Levac et Laurence-Fanny L’Estage ont dominé la première boucle du rallye. Dans leur ex-Mini WRC, le duo dynamique a remporté les six premières spéciales cumulant une avance de plus d’une minute au cours des 50 premiers kilomètres de spéciales. Pleins de confiance au premier service, ils ont tout perdu devant les fans présents dans les spéciales spectateurs de Montpellier lorsqu’un problème moteur les a forcés à abandonner après la SS08.

 
 

Les champions en titre, Jérôme Mailloux et Philippe Poirier n’ont pas pu capitaliser sur la malchance de Levac. Une crevaison et des dommages à la suspension les avait déjà forcés à l’abandon à la SS04. Le règlement de nouveau départ leur a permis de repartir, mais les épreuves manquées et les pénalités les ont repoussés en 26e place. Ils ont quand même pu remonter jusque dans les points, remportant huit temps scratch et terminant neuvièmes, mais la défense de leur titre en a pris un coup.

De même, les meneurs au classement Alexandre Moreau et Ian Guité ont peiné à suivre les voitures rapides au début et comme ils venaient de trouver leur rythme, un capotage dans la SS07 les faisait reculer en 19e place. À la fin, un pilotage époustouflant les a ramenés jusqu’en quatrième place, mais ce n’a pas été suffisant pour conserver la tête du classement.

 
 

Maîtres de la gestion du risque, Jean-Sébastien Besner et Yvan Joyal ont su quand pousser et quand se retenir. Ils ont exploité la vitesse et la fiabilité de leur nouvelle Fiesta à bon escient, dans un rallye absolument sans faille pour eux. Ils ont remporté quatre des 19 spéciales et pris le deuxième ou le troisième rang dans toutes les autres, sauf une. Leur régularité a permis à ces vétérans de remporter leur première victoire avec leur nouvelle voiture et de prendre la tête du classement.

 
 

Marc-André Brisebois et Marie-France Desmarais-Trépanier jouent de malchance depuis plus d’un an. Il ne fait aucun doute que les vice-champions de 2021 peuvent aspirer aux plus hauts honneurs et tous a fini par tomber en place dans les spéciales du Défi. Un parcours rapide et sans bavure du début à la fin les a menés à une très belle deuxième place, Brisebois montrant ses talents de cascadeur professionnel aux fans présents lors de la cérémonie du podium.

 
 

Les Américains Arek Bialobrzeski et Aris Mantopolous, après seulement deux rallyes au Canada, ont mené leur Subaru six cylindres WRX sur la troisième marche.

Vincent Trudel et Michael Szewczyk ont dominé la classe Production 4RM durant la majeure partie du rallye et occupé la quatrième place jusqu’à ce qu’un bris mécanique les immobilise dans le deuxième passage de la spéciale Duhamel, longue de 42 kilomètres. C’est ainsi que Trevor Pougnet et Ryan Rouleau ont décroché cette victoire en classe dans leur Subaru gris foncé. Ce duo gagne en régularité à chaque rallye qu’il dispute.

 
 

Une situation semblable s’est déroulée en 2RM. Les Américains Chris Greenhouse et Ryan Scott ont adopté un train d’enfer dès la première spéciale et, dans leur Dodge SRT4, ont dominé la plupart des spéciales et pris une énorme avance en classe, mais une courroie d’alternateur défaillante les a forcés à se traîner dans les derniers kilomètres du rallye, leur coûtant du temps. Leurs principaux rivaux, les champions de la classe en 2021, Francis Belley et Danny Mallette, ne sont pas arrivés à capitaliser sur la malchance de Greenhouse, sortant de route dans la SS19 après un rallye propre et sans histoire. À la fin, l’énorme avance que Greenhouse avait bâtie lui a permis de prendre la deuxième place, augmentant ainsi son avance au championnat. Le champion en titre en 2RM Kurt Duddy a décroché la palme, aidé de Danny Hudon comme copilote. Mark Toufanov et David Bell ont pris le troisième rang.

 
 

Avec l’annulation du Pacific Forest Rally en raison des risques d’incendie, il reste encore trois manches de championnat à disputer au Championnat canadien de rallye 2023. Du 20 au 22 octobre prochain, le légendaire Rallye Charlevoix accueillera les équipages avec leur habituel et savant mélange de spéciales sur asphalte et sur terre battue.

 

 

Subjets Connexes

Mailloux glisse vers la...
Reconnue comme la journée de rallye la plus difficile au Canada, le Lincoln Electric Rally...
Vincent victorieux au Rallye...
Le superbe paysage d’automne au bord du fleuve à La Malbaie (QC) constituait un étrange...
Besner remporte le Rallye...
Maîtres de la gestion du risque, Jean-Sébastien Besner et Yvan Joyal ont su quand pousser...
Levac renoue avec la...
Les participants au Championnat canadien de rallye ont été joints par les participants au Championnat...