ÊTRE SPECTATEUR AU CHAMPIONNAT CANADIEN DE RALLYE

ÊTRE SPECTATEUR AU CHAMPIONNAT CANADIEN DE RALLYE

04/30/2018

Texte de Dean Campbell. Photos d’Andrew Snucins, Jason Nugent et Dean Campbell.

La première chose que vous remarquez, c’est le son d’un moteur au loin. Plus il se rapproche, mieux vous entendez les changements de vitesse. Le bruit enfle et vous percevez peut-être le grincement des freins de haute performance et le couinement des soupapes de surpression. Dans la nuit, les phares des voitures dansent dans le haut des arbres et deviennent de plus en plus brillants. Finalement, la voiture de rallye bondit dans votre champ de vision dans une explosion de bruit et de poussière. Deux gerbes de gravier volent vers l’extérieur de la courbe et dans le même instant, la voiture passe, un coup de freins avant de plonger vers la courbe suivante, et la voiture s’éloigne en accélérant.

Parfois le chemin est étroit et bordé d’arbres, sans grand dégagement visuel. D’autres fois, il serpente à découvert entre les collines, offrant de magnifiques points de vue. Dans la nuit de l’hiver, les phares prévalent, d’abord annonçant le passage prochain avant d’aveugler les spectateurs et de révéler le chemin, en autant que les phares et les yeux pointent dans la même direction. Après que la voiture est passée et que le bruit s’évanouit, la poussière peut vous entourer comme le brouillard. Et tout ça recommence à chaque nouvelle voiture qui passe.

C’est ce que vivent les spectateurs de rallye et, partout autour du monde, les amateurs de rallye vivent ce moment de magie.

 
 

Il n’y a pas d’estrade où s’asseoir, mais le plaisir d’être aussi près de l’action est incomparable ! Au Rallye Baie des Chaleurs, l’enchaînement du Camp Brûlé (virage à 90 degrés, suivi d’un pont, d’un long virage à gauche et d’une épingle à droite est l’endroit à être en Gaspésie durant le week-end du rallye. Ils sont des milliers à envahir l’endroit qui offre, pour l’occasion, les services d’un DJ et d’un camion de bouffe sur rue qui vend la poutine. Au Lincoln Electric Tall Pines Rally, le cadre du Iron Bridge attire des centaines d’amateurs qui font le pèlerinage¾parfois sous forme de sortie organisée de club automobile¾pour admirer leurs héros de près.

Dès que les voitures sont passées, les amateurs se déplacent pour les voir passer ailleurs. C’est l’aspect sportif de l’amateur de rallye : en déplacement toute la journée, souvent du lever du soleil jusqu’à la nuit tombée, laissant tomber certaines spéciales pour avoir une meilleure vue autre part et être en place avant le passage des voitures.

 
 

Pour les fans du Championnat canadien de rallye, être spectateur devient de plus en plus facile parce que les organisateurs s’efforcent de faciliter la vie des spectateurs. De plus en plus, les aires réservées aux spectateurs offrent un accès plus facile vers des points de vue étonnants, et certains de ces endroits se créent une réputation propre. Ils sont faciles à trouver grâce au guide des spectateurs que les organisateurs distribuent gratuitement dans la ville-hôte et en ligne. On offre du stationnement pour ceux qui veulent se déplacer à leur guise, mais la meilleure expérience reste les programmes VIP.

Pour le coût d’un billet¾assister à un rallye ne coûte rien¾les amateurs reçoivent un traitement privilégié : transport en autobus entre les spéciales en compagnie d’un hôte qui a déjà fait du rallye. De nombreux rallyes offrent des aires réservées aux détenteurs de billets VIP. Tout ce que vous avez à faire est de vous présenter à l’heure avant le départ. Certains programmes offrent de quoi boire et manger, laissant aux spectateurs le loisir de se concentrer uniquement sur les passages de voitures à venir.

 
 

Suivre un rallye par ses propres moyens peut attirer le genre aventurier et c’est une méthode que les organisateurs approuvent, pourvu que les aventuriers suivent quelques règles de base.

Restez dans les zones de spectateurs délimitées. En plus d’offrir parmi les meilleurs points d’observation d’un rallye, ces zones présentent souvent un lien rapide pour y accéder et en sortir et pouvoir ainsi voir les voitures passer dans plusieurs autres spéciales. La priorité dans le choix de ces endroits tient en un mot : sécurité. Il est arrivé que des spéciales ont été retardées ou annulées quand les officiels ont dû s’assurer que les spectateurs ne s’étaient pas aventurés dans des endroits à risque.

Les contrôleurs de ces zones ont pour mission d’aider les spectateurs à voir l’action de près et sécuritairement. Leurs directives sont souvent le résultat de leur expérience en rallye et les nouveaux venus en tireront de précieuses indications s’ils les écoutent.

 
 

Assurez-vous de visiter l’aire de service. C’est vrai que les voitures ne bougent plus, mais tout autour d’elles est en mouvement. Les outils vrombissent, on change des pièces et d’autres outils que l’on ne voit jamais entrent en action. C’est aussi l’endroit où les amateurs auront le plus de chances de parler avec leurs pilotes et copilotes favoris, d’une façon qui ne se compare à aucun autre sport motorisé.

Habillez-vous en fonction de la température. Les rallyes ont lieu beau temps, mauvais, qu’il neige ou qu’il grêle et les conditions peuvent changer au cours de la journée. Apportez d’autres vêtements, de bonnes chaussures et votre bonne humeur.

Rapporter des images constitue une excellente façon de créer des souvenirs d’un rallye. Apportez votre caméra mais, de grâce, laissez votre drone à la maison. Le règlement de rallye interdit la tenue d’un événement si l’espace aérien est occupé. Alors ne risquez pas de faire annuler des spéciales parce que vous voulez une vue aérienne.

Assurez-vous que votre téléphone est bien chargé. En téléchargeant l’appli CRC, vous obtiendrez des nouvelles fraîches durant tout le rallye, ce qui ajoutera à votre expérience. Partagez vos photos sur les réseaux sociaux afin que les fans de #crcrally voient ce qui se passe là où vous êtes.

 
 

Emmenez un ami. Regarder les meilleurs pilotes du pays faire valser leur voiture dans des conditions difficiles sur des routes exigeantes est assurément enlevant, mais invitez quelqu’un qui ne connaît pas le rallye. Vous pourrez partager votre expérience et, qui sait, il pourrait devenir votre équipier quand vous déciderez de participer à votre premier rallye !

 
 

Subjets Connexes

KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré et Samuel Joyal de TEST Racing ont remporté le Pacific Forest Rally à...
SEMENUK ET HALL EN...
FLa première journée du Pacific Forest Rally est faite de quatre spéciales, qui ont clairement...
LE PACIFIC FOREST RALLY...
Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye....
CHANGEMENT DE SIÈGES POUR...
Des visages familiers changeront de côté de voiture ce week-end au Pacific Forest Rally. Délaissant...