Karel Carré accroît son avance au championnat avec une victoire au Pacific Forest Rally

Karel Carré accroît son avance au championnat avec une victoire au Pacific Forest Rally

09/29/2019

Texte de Warwick Patterson, Photos de Aaron Kathman

En remportant leur deuxième épreuve de la saison 2019 lors du Rallye Pacific Forest le week-end dernier, Karel Carré et Samuel Joyal confirment désormais leur position de favori pour le titre 2019 au championnat des rallyes canadiens.

.

 
 

L’événement de fin septembre qui se déroule à Merritt, dans les montagnes de la Colombie-Britannique, est connu pour ses conditions météorologiques difficiles. Des chutes de neige dans certains parcours en altitude juste avant le départ du vendredi ont forcé les équipes à réviser leur choix de pneus. Pour les premières étapes, Carré et Joyal ont ainsi dévoilé leur arme secrète : des pneus neige Michelin très étroits. Plusieurs autres équipes ont plutôt opté pour des pneus pour le gravier, en espérant que la neige ait fondu avant leur passage. C’est finalement le choix de Carré qui s’est avéré judicieux, car la neige s’était accumulée dans la forêt, permettant à l’équipage de Test Racing de prendre une avance de 50 secondes après les deux premières étapes vendredi, une avance qu’ils allaient gérer tout le reste du rallye.

« Nous n’aurions pas pu demander un meilleur résultat que ces 22 points de la victoire » a déclaré Carré. « Notre objectif est atteint et nous sommes vraiment heureux des résultats.»

En l’absence de leurs rivaux les plus proches dans la lutte au championnat, ce gain de points les place bien en tête du championnat, juste avant les trois derniers rallyes de la saison.

 
 

Avec leurs pneus pour le gravier, Sam Albert et Krista Skucas ont souffert dans la neige lors de la première étape, mais ont tout de même réussi à se maintenir à quelques secondes seulement des champions en titre dans les trois dernières spéciales de la première journée, se classant deuxième au terme du premier jour. Un bris de moyeu a cependant mis fin à leur course au podium dès samedi matin.

 
 

Ken Wawryk et Chris Kremer ont de leur côté progressé de manière confiante, évitant les ennuis dès le début du rallye pour se hisser parmi les postulants au podium dès la première étape samedi. Troisième au classement au départ de la dernière spéciale qui totalise 30 kilomètres, Wawryk a réalisé une performance impressionnante dans une épaisse couche de neige avec des pneus pour le gravier, remportant l’étape de plus d’une minute et se hissant à la deuxième place.

 
 

Krystian Ostrowki et Chris Galecki jouissaient d’une solide avance en deuxième position jusqu’à ce qu’ils soient victimes d’ennuis de freins arrière durant l’étape sinueuse de Brookmere, retombant de nouveau sous la menace de Wawryk, qui les pourchassant au classement. Ils ont toutefois tenu bon jusqu’à la dernière étape pour se classer troisième au général, ce qui constitue leur premier podium national.

 
 

Bénéficiant d’un ordre de départ avantageux dans la spéciale suivante, de nombreux concurrents de la classe deux roues motrices ont donné du fil à retordre aux équipes disposant de voitures à traction intégrale. Philippe Benoît et Peter Brook ont ​ainsi ​ouvert la route dans la neige fondante, se maintenant même en troisième position au classement général durant la majorité de l’épreuve. L’équipe de la Mini 2RM a finalement pris le quatrième rang au classement général et remporte également la victoire dans leur classe, ce qui les ramène à la tête du championnat deux roues motrices. Le champion en titre de cette classe, Wim Van der Poel, a été victime d’une casse moteur durant la journée de samedi, le forçant à abandonner

« C’est le meilleur scenario possible pour nous » a déclaré Benoit à la fin du rallye. « Bien sûr, c’est très dommage pour Wim and Dave qui ont eu des problèmes mécaniques, mais je suis évidemment très fier du résultat final » a ajouté le pilote québécois.

 
 

Les voitures à propulsion arrière ont complété le podium de la classe, Nick Wood et Chawna Imber amenant leur Datsun de 1971 à la deuxième place. Les précédents vainqueurs de l’événement, Dave Clark et Jamie Willetts, ont récupéré d’une pénalité de cinq minutes pour avoir quitté le service en retard, pour conserver la troisième place.

Results: http://pacificforestrally.com/results/2019/results_main.html

Le Championnat des rallyes canadiens revient maintenant dans l’Est du pays pour le prochain événement, le Rallye de Charlevoix, au Québec, un événement qui fait son retour au calendrier national cette année et qui sera disputé les 18 et 19 octobre.

 
 

Subjets Connexes

Première victoire pour Nicolas...
Cette édition 2019 disputée ce week-end a vu la toute première victoire en Championnat canadien...
Karel Carré accroît son...
En remportant leur deuxième épreuve de la saison 2019 lors du Rallye Pacific Forest le...
Karel Carré et Samuel...
Karel Carré et Samuel Joyal ont remporté ce week-end le Rallye Défi, disputé dans la...
Levac et Lewis aux...
Joël Levac et Stéphanie Lewis prennent les commandes du Rallye Défi, remportant toutes les spéciales...