Levac et Lewis triomphent au Rallye Baie des Chaleurs

Levac et Lewis triomphent au Rallye Baie des Chaleurs

07/03/2016

Joël Levac et Stéphanie Lewis ont remporté leur deuxième victoire à vie dans une manche du Championnat canadien de rallye, terminant sur la première marche du podium du rallye Baie-des-Chaleurs 2016, à New Richmond (QC). L’équipage s’est emparée de la tête dès le premier jour et n’a plus jamais regardé derrière.

« Toute l’équipe a travaillé très fort pour que nous puissions réussir ici », a déclaré Levac. « Même si nous avions une bonne avance, les conditions ont fait de ce rallye un véritable challenge. L’adhérence variait beaucoup et à certains endroits, c’était très, très glissant. Il fallait toujours adapter notre vitesse aux conditions de route. »

L’équipe est particulièrement contente du résultat après la frustration du Rocky Mountain Rally le mois dernier. L’équipage est sorti de route et n’a eu que quelques semaines pour tout réparer afin d’être au départ à New Richmond.

 
 

Pour leur part, les frères André et René Leblanc réalisaient un vieux rêve. Ils habitent New Richmond et, même s’ils ont participé à ce rallye souvent, ils n’ont jamais aussi bien fait que ce week-end. Avec une voiture bien construite, et une très bonne connaissance des lieux, ils terminent deuxième. C’est leur premier podium dans un rallye national.

« Nous sommes tellement contents de finir sur le podium ! » s’est exclamé André, le pilote. Il y a tellement de grands noms qui se sont démarqués ici—Antoine L’Estage, Pat Richard, maintenant Joël et Stéphanie. Ajouter notre nom à ceux-là sur un podium est un grand honneur. »

Cet équipage est aussi le premier de la région à finir sur le podium depuis plusieurs années. Lorsque les deux frères ont été annoncés à la cérémonie du podium, la foule a accueilli avec force ses héros locaux du week-end.

 
 

Maxime Labrie a toujours été rapide et prend la troisième place. Il conserve son avance au championnat. Copiloté par sa femme, Anick Barrette, ils ont surmonté des conditions difficiles en plus de problèmes mécaniques, pour décrocher ce bon résultat.

« Mener au championnat après trois rallyes, c’est fantastique—et un peu surprenant ! » a dit Labrie. « Il y avait tellement de bons pilotes ici, et de bonnes voitures, que nous pensions qu’il serait très difficile de terminer sur le podium. On est très content d’avoir réussi. »

 
 

Favori canadien des amateurs de rallyes depuis longtemps, Antoine L’Estage a connu un départ frustrant. Dans la deuxième spéciale, lui et son copilote Darren Garrod sont sortis de route. Même si les mécanos de Subaru Rally Team Canada ont pu réparer et remettre la voiture en piste, l’équipage s’est vu attribuer 30 minutes de pénalité pour ce nouveau départ, ce qui l’a empêché d’amasser de précieux points au championnat.

Imposant un rythme hallucinant et accumulant les meilleurs temps, L’Estage et Garrod ont tout fait pour terminer dans le top dix pour récolter des points, mais ont terminé 15e.

« J’ai fait une erreur et on a dû se défoncer », a raconté L’Estage. « Tout le monde dans l’équipe a fait un boulot fantastique, mais c’était vraiment très difficile de rattraper le temps.

 
 

Simon Dubé et Aaron Crescenti ont remporté la classe 2RM de belle façon, avec une marge de près de quatre minutes. Mais ce résultat n’est pas arrivé tout seul. Dubé a passé beaucoup de temps à réparer la voiture avant d’arriver à New Richmond et a été visiblement très fatigué durant tout le week-end.

« Il a fallu beaucoup de travail pour être au départ », a dit Dubé. « Mais cette voiture, c’est un tank et l’équipe nous a vraiment facilité les choses. On n’a pas vraiment eu de problèmes, alors c’est très bon de pouvoir gagner un rallye ! »

 
 

La deuxième place est allée à l’Américain Dave Wallingford et Leanne Junnila. Wallingford en est à sa première saison en rallye et il a peu d’expérience en pilotage aux notes, mais il a montré qu’il est un fier compétiteur !

« Ce rallye était beaucoup plus difficile que ce que j’ai fait auparavant », a avoué Wallingford. « Les chemins et les conditions ont rendu les choses très difficiles et je n’ai pas vraiment d’expérience en rédaction de notes, alors j’ai essayé d’apprendre tout ce je pouvais pour dicter les meilleures notes possibles. »

La troisième place 2RM est allée à un autre équipage local : Mathieu Leblanc and Alex-Samuel Litalien-Leblanc. Les deux équipiers ont réussi à se glisser en troisième place dès le premier jour et ont su tenir tête à leurs rivaux pour conserver ce podium.

 
 

Après les spéciales détrempées et boueuses de samedi, compétiteurs et spectateurs ont été soulagés de voir moins de pluie le dimanche, ainsi que du vent et un peu de soleil lors du dernier jour de compétition. Les chemins ont commencé à s’assécher sous le soleil, mais les chemins forestiers sont restés détrempés et boueux, exigeant des pilotes de rester alertes pour ne pas sortir de route.

La quatrième manche du Championnat canadien de rallye se poursuit avec le Rallye Défi, à Montpellier (Québec), du 8 au 10 septembre. Le Rallye Défi est réputé pour ses routes difficiles et ses spéciales courtes et piégeuses.

 
 
 
 
 
 

Subjets Connexes

LABRIE ÉTABLIT UN NOUVEAU...
Maxime Labrie et Anik Barrette ont mené un podium tout Subaru au Rallye de Charlevoix...
KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré et Samuel Joyal de TEST Racing ont remporté le Pacific Forest Rally à...
SEMENUK ET HALL EN...
FLa première journée du Pacific Forest Rally est faite de quatre spéciales, qui ont clairement...
LE PACIFIC FOREST RALLY...
Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye....