Levac et Lewis en tête durant la première journée du Rallye Baie-des-Chaleurs

Levac et Lewis en tête durant la première journée du Rallye Baie-des-Chaleurs

07/03/2016

Joel Levac et Stephanie Lewis ont pris le lead de façon décisive durant la première journée du Rallye Baie-des-Chaleurs 2016. Aux commandes de leur Mini WRC, l’équipe ont pris la première position durant la deuxième spéciale et l’ont gardé pendant les prochaines 8 spéciales de cette première journée de compétition.

“Les routes ont été très glissantes aujourd’hui”, a dit Levac. “Il faut être judicieux de choisir ou de pousser, parce que c’est très difficile de trouver de la traction en plusieurs places.”

Les routes on été saturées par la pluie durant la semaine avant l’évènement. Des orages durant la journée samedi on changé la surface en boue glissante qui a beaucoup réduit la traction. Plusieurs équipes on eu des difficultés dans ces conditions glissantes, notamment l’équipe de rallye Subaru Canada.

 

“J’ai freiné trop tard et je ne pouvais pas compléter le virage,” a dit Antoine L’Estage d’une erreur dans la deuxième spéciale du rallye. Cette erreur rare a causé la voiture de sortir de la route et de capoter dans le fossé. L’équipe n’était pas capable de continuer et ont été forcés de reprendre la course plus tard dans la journée avec 30 minutes de pénalités.

“Il sera difficile de récupérer de ces pénalités”, a dit L’Estage. Son but sera de terminer le rallye dans les 10 premières positions pour gagner des points pour le championnat.

 
 

Les frères André et René Leblanc, originaires de New Richmond, au Québec, ont terminé la première journée en deuxième position. Leur connaissance des routes leur aide à trouver la vitesse dans les parties plus techniques des spéciales, mais ils ont été stratégiques pour choisir où de pousser et où de ralentir.

“On a ralenti durant la soirée et on a perdu 8 secondes à l’équipe derrière nous, mais ca va, “ a dit André Leblanc. “Quand je me sens plus reposé demain, on poussera plus les limites durant les premières spéciales de la journée.”

Les frères Leblanc espèrent de garder Maxime Labrie et Anick Barrette dans leurs miroirs. Labrie mène le championnat après sa victoire au Rallye Perce-Neige, et un podium au Rallye Rocky Mountain le mois passé. Un podium au Rallye BDC aidera sont classement dans le championnat, mais une deuxième place sera encore plus avantageux.

 
 

“Les routes sont très difficiles. Il faut être prudent de ne pas faire des erreurs parce que la traction peut changer très rapidement,” a dit Labrie. “On verra comment la météo sera demain, et peut être qu’on peut pousser un peu plus.”

Les trois premières équipes sont dans une catégorie a part, avec quatre minutes d’avance de Boris Djordjevic et John Hall en quatrième position. Derrière cette équipe de l’ouest canadien, une bonne bataille continuera durant la deuxième journée entre Wim van der Poel et Simon Vincent. A la fin de samedi, il y avait un écart de seulement 0.7 secondes entre eux.

 
 

Simon Dubé et Aaron Crescenti sont les leaders de la catégorie deux roues motrices, malgré des problèmes de consommation d’huile du moteur.

“J’ai rebâtit le moteur après le dernier rallye parce qu’il consommait de l’huile, mais le problème n’est pas réglé, “ a dit Dubé. “Ça fut des longues quelques semaines et je suis fatigué maintenant. Malgré ca, nous continuons de pousser et on s’amuse dans la voiture.”

Ce plaisir a mené à la première position dans leur catégorie et ils sont parmi les premières dix équipes dans le classement général à la fin de la première journée. Il y a un écart de plus de trois minutes entre eux et leur prochain compétiteur dans la catégorie deux roues motrices.

 
 

Dave Wallingford et Leanne Junnila font face au rallye BDC dans une Ford Fiesta R2 mais ils ont eu des difficultés avec leurs notes. Wallingford n’a pas d’expérience à faire ses propres notes, et leur vitesse démarque leur manque d’expérience. Mathieu Leblanc et Alex-Samuel Litalien-Leblanc sont en troisième position dans la catégorie.

Chris Greenhouse, le principal rival de Dubé, a eu des problèmes durant la première journée avec leurs supports à moteur et leurs cardans. À cause de ces problèmes, Greenhouse et son copilote Brian Johnson on du reprendre la course plus tard avec des pénalités.

“Ce n’était pas une bonne journée,” a dit Greenhouse. Les problèmes ont continué pour l’équipe durant les spéciales de l’après-midi et la soirée. Ils espèrent les résoudre avant début de la compétition dimanche matin.

 
 

Selon la dernière prévision météorologique il y aura des conditions ensoleillées et venteuses. Les portions des routes exposées sècheront rapidement, ce qui donnera une meilleure traction aux équipes pour les dernières cinq spéciales du rallye. Il reste presque 100 km de spéciales pour donner des opportunités aux équipes d’améliorer leurs positions.

Il y aura une passe de la spéciale Robidoux, suivi par deux passes dans la JAS, une spéciale technique de 25 km. Deux passes de la spéciale TNO du 5, qui incluent le mythique Saut du 5, termineront l’évènement.

Suivez l’action de la deuxieme journée de competition avec les mises a jour sur Instagram et Twitter @CRCRally, et à facebook.com/crcrally. Partagez vos photos en utilisant #crcrally

 
 
 
 
 

Subjets Connexes

LABRIE ÉTABLIT UN NOUVEAU...
Maxime Labrie et Anik Barrette ont mené un podium tout Subaru au Rallye de Charlevoix...
KAREL CARRÉ ET SAMUEL...
Karel Carré et Samuel Joyal de TEST Racing ont remporté le Pacific Forest Rally à...
SEMENUK ET HALL EN...
FLa première journée du Pacific Forest Rally est faite de quatre spéciales, qui ont clairement...
LE PACIFIC FOREST RALLY...
Le Pacific Forest Rally 2018 marque un moment décisif dans le Championnat canadien de rallye....